Présentation de Ma Collection Ordre Militaire - Blog du Templier

Publié le par Le Templier

Présentation de Ma Collection Ordre Militaire

 

C'est une catégorie très apprécié par les collectionneurs et moi même, vous pouvez donc cliquer sur les photos ou le nom de la figurine que vous souhaitez découvrir.

 

Ma-Collection-Histoire 0792a

  Cavalier Teutonique

  Ma-Collection-Histoire 0640

Chevalier Teutonique

Nouvelles photos

 jacques05.jpg

Jacques de Molay

 croise05.jpg

Le Croisé

 hospitalier04.jpg

Ordre des Hospitaliers

 St-jacques09.jpg

Ordre de St Jacques de L'épée

sergent04.jpg

Sergent Templier

Templier 0032

Ordre du Temple

Nouvelles Photos

 

Page de Présentation de Mon Blog - Ma Collection des EDG - Le Templier

Commenter cet article

djamp 07/06/2012 15:56


 Superbe le coup du hussard ! Alors là, je dis respect monsieur le Templier ! 


J'ai lu "la bataille" de Patrick Rambaud sur la bataille de Dresde, c'était pas une boucherie , c'était pire
!  Evidemment que c'étaient d'infames guerres mais comme tu mettais tout le temps Napoléon en accusation en le
traitant de boucher, c'était la guerre de l'époque, les autrichiens, les espagnols, les anglais étaient comme nous, ni plus gentils ni plus méchants, c'étaient tous des bouchers ! Mais le félon
britannique a colporté la thèse que seul Napoléon était un boucher et ça c'est faux ! ils l'étaient tous ! Par extension, je ne connais pas une guerre qui est propre, on peut parler de 14-18 et
des tranchées, on peut parler de la guerre d'Algérie, on peut parler du moyen age, de la seconde guerre mondiale, du génocide au Rwanda, tout est à mettre dans le même sac de l'horreur
absolue 


Ce qui me fait plaisir c'est que tu aimes autant la charge du 7ème de cavalerie que le moyen age alors? que tu aimes les charges mongols à cheval aussi , tu as raison, ça devait etre très spectaculaire mais si ça ne te dérange pas, je vais rester au coté de l'empereur, on voit mieux de
loin 

Le Templier 07/06/2012 16:59



Tu ne t'attendais pas à cet argument là .


Je n'ai jamais dit que Napoléon était le seul en cause ni seul boucher, j'ai aussi une fierté de ce qu'il a fait tout de même. Les autres n'étaient pas non plus des tendres en face.


Bien sur j'aime aussi une charge de cavalerie de l'empire, par contre j'ai une préférence pour les chevaliers grâce à l'armure. Je me verrai très bien dans une charge de 200 cavaliers mais
sans ennemis bien sur. Pas besoin d'avoir un adversaire en face pour comprendre ce qu'il pouvait ressentir sur leurs chevaux.



djamp 07/06/2012 11:59


 Je ne suis pas un anti moyen age  J'ai acheté les figurines de cette époque !  Tu en
es ou de la série empire? 


Ce que j'aime dans le moyen age c'est l'inverse de ce que tu aimes, c'est pour ça que tu crois que je n'aime pas cette période . Je me fous de l'amour courtois et du preux chevalier qui pour moi sont une caricature de cette époque, j'aime la rudesse de cette
période, les croyances, l'organisation sociale, les sièges, la peste noire, les mystères, les chateaux, l'ambiance quoi ! 


Pour moi le moyen age est rude, violent, sombre pour toi c'est l'inverse 


Napoléon, vilain normand n'est pas issu d'une caste qui l'a fait empereur, Napoléon est né de la petite bourgeoisie corse, il a obtenu une bourse pour ses études, il n'était pas privilégié comme
tes seigneurs du moyen age, tes chevaliers de naissance, il a construit son parcours, il a commençé sa carrière militaire comme lieutenant en second dans l'artillerie, il fut soutien de famille à
la mort de son père, sa solde y passait, il n'était pas né avec une cuillère en argent dans la bouche, Napoléon s'est fait tout seul 


Maintenant si ça peut te faire plaisir de penser qu'au moyen age il y avait une stratégie et une tactique, ça ne me géne pas, tu dis donc que l'anglais nous était largement supérieur sur ce point
puisqu'il nous écrasait la tronche neuf fois sur dix . Je pense que l'armée au moyen age n'était pas structurée
pour lutter contre des archers, c'est ce qui explique en grande partie la domination de la perfide Albion mais tu as le droit de penser différemment 


Cette notion du chef en avant est très curieuse , je ne vois pas en quoi il faut etre vaillant pour prendre la
tête d'une armée et etre planqué pour définir une stratégie à l'arrière, pour moi il faut etre un peu bourru pour charger en tête surtout quand tu as des archers en face  mais bon c'est ta vision . Je pourrais dire que les
chefs de guerre au moyen age avaient des armures plus efficaces que celles de la troupe donc que c'étaient des laches mais comme je ne le pense pas, je ne le dirais pas . Tu as une curieuse méthode de mélanger ce qui se passait à une époque pour le comparer à une autre mais pourquoi pas même si le cheval au
galop pour le sniper, c'est pas le top  La guerre au moyen age était autant une boucherie qu'à l'époque de
l'empereur ou à notre époque, il y avait moins de morts car la population était moins nombreuse mais la bestialité était aussi grande. Entre mourir d'un coup de canon ou d'un coup de hache, la
différence se jouait surtout dans l'agonie surement plus longue au moyen age 

Le Templier 07/06/2012 15:06



Je peux la jouer mauvaise foi aussi, je ne suis pas anti empire, car quand j'étais gosse et que je faisais du cheval (c'est vieux), j'ai défilé déguisé en Hussard, oui Monsieur !


De l'amour courtois et du preux chevalier, je ne suis pas non plus ébahis devant cela, tu as tourné ces sujets à ton avantage. Mais ce que j'aime dans la chevalerie, ce sont les tournois par
exemple, ou une charge de cavaliers comme on voit dans les films. Pour exemple le 3e volet du SDA quand avec Gandalf les Rohirim fondent sur les flancs des armées de sauron. Je me demande à cet
instant, ce qu'ils pouvaient ressentir. J'aime aussi l'apparence des chevaliers et je trouve qu'en armure, ils en jettent. Tout cela est plus ou moins subjectif car sur le fond je sais que
l'époque du moyen-âge n'était pas le paradis. J'aime aussi la légende qui entoure ces cavaliers alors que finalement ils n'étaient sans doute pas aussi vertueux.


Je ne peux pas dire que j'aime la peste noire, car le moyen-âge n'était pas connu pour la propreté de la population, les conditions de vies n'étaient au top non plus. Par contre j'aime les
chateaux fort, les cathédrales car malgré tout ce que l'on peut dire de négatif sur le moyen age, on a gardé dans de tres nombreuses villes de France des cathédrale ou des églises qui ont été
construites à cette période. Ces cathédrales sont réputées et enviées par nos voisins Européens.


Même sur le fait que les Anglais nous écraisaient, je ne suis pas d'accord, sinon, le nord de la France serait Anglais et ce n'est pas le cas. Ni l'un ni l'autre des deux pays n'a réussi à
tenir. Il ne faut pas oublier le rôle de G. Le conquérant. Explique moi alors ce qu'il fallait faire contre les archers ? Pour ma part un chef qui a des couilles ira au combat tout comme ceux
qu'il envoie se faire tuer...Maintenant c'est certain s'il n'y a plus d'officier, personne commande ? Es-tu sur de cela ?


C'est évident que les chefs avaient de meilleur armures que les piétons maintenant les armures entre chevalier devaient se valoir. J'ai au moins réussi à te faire dire que la guerre au moyen
age et dans l'empire était une boucherie, si je remonte sur des anciens commentaires, je ne me souviens pas de cela. L'Empire avait l'air d'être très propre pour toi.


Une agonie plus longue ? va dire ça aux rescapés d'Hiroshima, aux amputés de guerre à ceux qui perdaient leur membres. Non, je dirais que mourir à petit feu d'une hache ou d'une balle revient
plus ou moins à la même chose.



djamp 06/06/2012 15:44


Monsieur l'anti empire,


Napoléon était un maitre dans l'art de la guerre, il prenait une vue d'ensemble de la situation afin de prendre les bonnes décisions au bon moment. C'était une sorte de jeu d'échecs grandeur
nature, ce n'était pas Napoléon qui faisait la guerre ainsi, c'était tout le monde ! Aucun adversaire ne se mettait en première ligne, tuer le chef c'était perdre la guerre et on ne remplaçait
pas un straège aussi fin aussi facilement. Pour toi, un chef est quelqu'un qui se met en avant, si le chef est tué au premier assaut qu'est ce qu'il se passe? Aujourd'hui encore, le centre de
commandement n'est pas au coeur d'un conflit, ce n'est pas de la lacheté, c'est de la stratégie c'est la raison pour laquelle la hiérarchie existe. Tu as différents échelons, les uns sont
opérationnels les autres sont dans le commandement.


Au moyen age, les choses étaient très différentes. Tu avais un chef qui donnait des ordres et personne ne les respectait. Pas par refus d'obeissance mais parce qu'un chevalier ne combattait que
pour lui, il ne faisait rien pour les autres c'étaient des individualités qui n'avaient pas un objectif commun, on ne pouvait pas gagner une guerre sur ce principe d'ailleurs on a plus mangé
qu'on a donné . La cohésion ne s'obtient que quand tout le monde a le même objectif, les maréchaux de l'empire
étaient des mercenaires, ce n'étaient pas des professionnels au sens ou on l'entend aujourd'hui, l'un était fermier, l'autre s'occupait de son domaine et en période de guerre, Napoléon les payait
une fortune pour les avoir à ses cotés. Ils étaient payés pour un objectif donc ils le réalisaient ! 

Le Templier 07/06/2012 10:47



Que devrais-je dire de Monsieur anti-moyen-âge ?


Pour le moyen age tu te trompes, il n'y avait pas qu'un chef qui commandait, c'est ce que j'ai tenté d'expliquer. Le chevalier, noble était responsable de ses sujets, soldats et autre vu
qu'il les mettait à disposition d'une cause, en général le roi de france ou un seigneur très important vu que le but était de récupérer des terres derrière. Il commandait alors ses troupes
mais pas les autres. Finalement une armée était composée de plusieurs "clans". A l'époque de Napoléon on arrive à une armée unie et commandée par une hiérarchie centrale. Alors oui c'était
différent mais on ne peut pas dire que le moyen-âge n'avait aucune stratégie guerrière seulement elle était moins aboutie que sous l'empire. Comme la stratégie de l'empire était sans doute plus
mauvaise que la stratégie moderne. Les armes étaient aussi


Il est simple de dire que Napoléon était un stratège surtout quand on est planqué, qui te dit que parmis les soldats, certains n'étaient pas des stratèges ? Rien, tout ce joue à la naissance,
suffit d'être bien née, Chose qui est toujours vrai de nos jours.



djamp 06/06/2012 10:31


 Quoi?  Napoléon portait un
thermodactyl de Damart?  Non monsieur ! l'empereur était petit, quand il descendait de cheval il avait de la
neige jusqu'aux oreilles, c'est uniquement pour ça qu'il avait un cheval 


Pour revenir au moyen age et à la stratégie militaire , pardon mais c'est plus fort que moi, mettre ce mot à coté de
moyen age, c'est pas simple . Je focalise sur le chevalier car c'était l'élite à cette époque et franchement, chaque
chevalier faisait ce qu'il voulait durant les batailles, c'est la raison pour laquelle on se prenait des tôles , la
stratégie du moyen age c'est du Raymond Domenech, du grand n'importe quoi ! . Je te rappelle que les archers
étaient interdits à cette époque, les chevaliers n'en voulaient pas, ça les tuait . Si le félon anglais n'avait pas
violé le réglement, l'archer restait chez sa mère 


Fais moi un bel article sur la stratégie militaire au moyen age qu'on se marre un peu, tu auras une ligne à mettre: il n'y en avait pas ! 


La guerre de sécession était très tactique, tu choisissais le terrain, le positionnement des canons que tu mettais souvent sur les hauteurs pour avoir une précision de tir et une vue imprenable
sur la cible, le but n'était pas de flinguer ses troupes, tu avais la cavalerie qui jouait un role précis, tu avais les fantassins qui étaient dirigés par des généraux restés célébres tout comme
pour l'empire. Oui c'était une boucherie tout de même, oui la guerre était sale mais comme toutes les guerres, si en France on a fait St Cyr avec les tactiques napoléoniennes, ce n'est pas par
hasard, qu'est ce que l'on a gardé du moyen age? rien !  ce n'est pas moi qui suis simpliste, c'est le moyen age, des boeufs que je te dis , je sais que tu romances à mort le moyen age, le chevalier était preux, guidé par des valeurs, la guerre était noble menée par des
chevaliers au grand coeur qui aimaient l'amour courtois . On n'a pas lu les mêmes bouquins, la vision que j'ai du
moyen age est tout autre, c'était une période sombre, violente, primaire a évolution lente, à partir de la renaissance on peut commencer à parler d'Histoire mais avant ... 


Je sens que ma vision un peu provocatrice va te plaire ... 

Le Templier 06/06/2012 14:21



Je crois surtout que l'empereur restait au coin du feu pendant que les autres se battaient.


Le souci n'est pas forcement que le chevalier faisait ce qu'il voulait mais plutôt que les chevaliers étaient des nobles, cela sous entend qu'ils n'y avaient pas un corps entrainé
ensemble mais autant d'individualité que de chevaliers. Exemple, dans l'équipe de France, ils sont tous dans des clubs étrangers mais n'ont pas
l'habitude de jouer ensemble, on voit ce que cela donne. Il existait au sein des chevaliers une rivalité qui mise sur un champ de bataille ne devait pas donner un exemple de cohésion. Bien sur !
Un seigneur levait une armée et faisait appel à d'autres seigneurs. L'un apportait 500 piétons et 100 cavaliers, l'autre 200 piétons et 300 archers...


Napoléon ? C'est une armée de militaire payée à coup de plomb au fesse. Mais au moins les soldats recevaient une éducation et discipline militaire. Alors forcément c'est différent entre le
seigneur féodal qui s'entrainant au tournoi ou avec son maitre d'arme tandis que les piétons n'avaient pas l'habitude de manier l'épée vu qu'ils étaient pour certains de simples paysans.



djamp 05/06/2012 23:28


 Ils n'étaient pas cons au moyen age puisque les chevaliers avaient compris qu'en armure et sur un cheval ils
risquaient moins la mort qu'à pied avec une chemise  sinon, pour le reste, c'étaient pas des
cadors , il ne faut pas refaire l'Histoire, on ne peut pas parler de tactique ou de stratégie à cette époque,
c'était la ligne droite, à fond, à fond, à fond ...  ça avait son charme mais on ne va pas leur filer un nobel
non plus 

Le Templier 06/06/2012 10:06



Je ne suis pas d'accord c'est une vision simpliste de la stratégie guerrière du moyen-âge et je parle bien de stratégie car il y en avait une ! Je ne dis pas qu'elle était optimum et très
poussée mais j'aime bien l'idée que l'on progresse de ses erreurs. Donc forcement 300 ans plus tard, il est plus facile d'étudier les erreurs.


Maintenant pour en revenir sur la stratégie militaire, tu te focalises sur la chevalerie, ils foncent comme des abrutis sans autre stratégie. C'est bien mignon, mais que ce soit de la
cavalerie de guerre de secession, de napoléon, ils foncent tous, tout droit et point généralement en ligne. Par contre il n'y avait pas que la cavalerie dans une armée, ce n'était pas d'ailleurs
le gros des troupes. Les piétons étaient généralement lancés en avant soutenu par les archers, il fallait alors trouver un terrain propice aux archers. Le placement des catapultes étaient tout
aussi stratégique, tu ne les mets pas en première ligne comme la guerre éclair d'Hitler, elle n'avait pas le même but.


Dire qu'il n'y avait pas de stratégie est complétement faux et de mauvaise foi, j'accorde le fait qu'elle était critiquable mais lors de bataille, il est toujours plus facile de critiquer
après que pendant.


J'ai du mal à voir la stratégie de Napoléon sur le front Russe, laisser ses hommes mourir de froid car pas équipé pour le climat. Une vraie stratégie, un grand maitre ce Napoléon. Remarque
lui s'en foutait ilétait bien au chaud pépère.


Vive la chevalerie et le moyen-age !



djamp 05/06/2012 09:59


 Mon cher ami Templier, je crois que tu confond le paléolithique et le moyen age . Le commerce existait bien avant le moyen age, les échanges étaient nombreux, le bon occidental n'a rien inventé . Les accords, la diplomatie, les trahisons, les alliances existaient également bien avant cette époque. Là ou tu as raison c'est que
durant les guerres, la finesse n'existait pas, on pratiquait souvent la tactique de la ligne droite, on découpait droit devant et on réfléchissait après. Je te demanderai de ne pas méler
l'empereur à ces betises , il y avait une grande stratégie durant les guerres de l'empire, la cavalerie,
l"artillerie et les fantassins ne faisaient pas n'importe quoi, loin de la, c'était une vraie partie d'échecs, tu pouvais gagner en infériorité numérique alors qu'au moyen age, le nombre était la
base de la victoire


L'amérique du nord a deja trouvé l'arme de destruction massive puisqu'ils nous ont balançé Justin Bieber et que l'on n'a toujours pas trouvé de parade à ça 


Pour la bible, tendre l'autre joue est une tactique qui sert à fatiguer l'ennemi, après 2 453 claques, l'adversaire est sans force et c'est là que tu le ramasses, c'est ce qu'a très bien compris
Rocky Balboa dans Rocky III, tu manges et après tu achèves 

Le Templier 05/06/2012 21:58



Le paléolithique et le moyen-âge, c'est de l'histoire, c'est la même chose .


Faux lors de la bataille de bouvines, les français sont vainqueur alors qu'ils sont inférieur en nombre. Il ne faut pas toujours dire qu'au moyen age, on était con et sans stratégie,
seulement évidement elles étaient moins évoluées que 300 à 400 ans après.



djamp 04/06/2012 14:17


 Excellent !  le choc des
cultures à coup de haches dans la tronche ...  Si tu pouvais arreter de voyager  ça ferait plaisir à tout le monde 


Tu es curieux parfois ami Templier, c'est l'abus de diablo tu deviens un psychopathe  à force de
découper 


Une "belle" guerre ça n'existe pas ! la guerre est un échec, quelque soit la cause que tu mettes en avant, la guerre c'est quand tu as échoué sur tout le reste donc quand tu es faible et que
seule ta bestialité parvient à masquer ton incompétence. Les différentes croisades étaient des sales guerres, la religion était l'alibi, ils auraient trouvé autre chose si la religion n'avait pas
existé. La première croisade avait comme but d'empecher les différents seigneurs de se fracasser entre eux, pour les "occuper", on les a réuni pour qu'ils aillent faire ça chez le voisin, un
ennemi commun qui fédere, tu as raison c'est beaux les voyages  en plus ça servait l'église, que du
bonus 


La Bible dit tu ne tueras point c'est vrai mais elle parle aussi de la loi du talion, le fameux oeil pour oeil, dent pour dent donc le crime appelle le crime . La Bible est un livre merveilleux si tu lis l'ancien testament on te dit quelque chose, si tu lis le nouveau on te dit l'inverse, la Bible
a réponse à tout car elle dit tout et son contraire donc elle obligatoirement une solution à tout qui te correspond . Je te dis ça en toute neutralité car j'ai tous les diplomes du Jésus , le baptéme, la communion, la confirmation, la profession de foi, la totale quoi !  J'ai même lu la bible, enfin presque tout, les arbres généalogiques j'ai un peu zappé et il y en a un paquet dans l'ancien
testament , bref je connais assez bien le sujet , et que tu choisisses de t'appuyer sur la religion, sur la conquête, sur la richesse, sur la domination, la guerre trouve toujours un
justificatif pour exister ça ne la légitime pas pour autant et la "belle" guerre est une chimère 

Le Templier 04/06/2012 15:31



Je parle bien évidemment du après la guerre pas au coeur de la bataille. Les croisades ont apporté le commerce, épices, étoffes...


Tu parles en homme moderne, la guerre c'est quand tu as échoué, on ne voyait pas cela comme ça avant. Le moyen age, Napoléon...c'était plutot on tape puis on réfléchit. Le but étant juste
d'aggrandir le territoire, il y avait peu de négociation à ces époques.


Les croisades servaient déjà à chercher les armes de destructions massives , les américains les cherchent
toujours . La bible parle aussi de tendre l'autre joue et de ne pas répondre, du pardon...



djamp 03/06/2012 13:10


 J'adore ta vision des choses !  Le brave templier était là pour défendre le brave pélerin à Jérusalem ... . Le pape Urbain II s'inquietant de l'expansion du monde musulman a décidé qu'il était temps d'aller reconquérir Constantinople, j'appelle
ça une colonisation religieuse ni plus ni moins. Tu peux te placer du coté de l'un ou de l'autre, quand des gens viennent t'envahir pour X ou Y raison, tu te défends, pour nous occidentaux c'est
une croisade contre l'obscurantisme, pour les musulmans c'est une invasion. Je ne te dis pas que les musulmans se sont toujours bien comportés mais les chrétiens non plus.


On ne se bat pas uniquement à cause de la religion ! le pouvoir, la conquete, l'accumulation de richesses, aujourd'hui l'accés aux matières premières, les raisons de faire une guerre sont très
nombreuses, il serait réducteur de placer ça sur un but uniquement religieux. En France, les chevaliers se fritaient entre eux pour le pouvoir, pour agrandir leurs domaines, aucune religion la
dedans. Les réunir pour aller chasser l'infidèle était un moyen d'empecher qu'ils se battent entre eux, on a appelé ça la guerre sainte, les deux termes sont très légerement
antinomiques , pour acheter sa place au paradis il fallait trucider de l'infidèle. Le lien des ordres
militaires avec la chrétienté saute aux yeux, je suis surpris par ta position sur le sujet, je pensais que nous étions d'accord sur ce point 

Le Templier 04/06/2012 12:27



Ah si seulement on pouvait s'arrêter à la première phrase . Naivement, je comprendrais très bien un templier en terre
sainte pour protéger les fidèles de Dieu. Maintenant je comprendrais moins les guerres de croisades. Tuer au nom de Dieu m'a toujours dérangé et me dérangera toujours. Dans mes années de
catéchisme, j'ai appris que le 5e commandement était : tu ne tueras point. Cela ne souffre d'aucune extrapolation.


Enfin je peux t'assurer que les combattants n'étaient pas tous des templiers. Ils ne combattaient pas tous au nom de la religion mais sans doute plus comme des mercenaires avides de
richesses. Je suis donc assez d'accord avec toi.


D'un point de vue très très lointain et sans prendre part à la bataille, c'était de "belles guerres" (si c'est possible). Je m'explique, tu devais voyager (les voyages forment la jeunesse)
bateau, chevaux, à pieds. Le choc des cultures était aussi intéressant et de nombreuses choses ont été ramenées d'un coté ou de l'autre. Bien sur tout cela aurait pu se faire aussi sans
guerre.



djamp 03/06/2012 00:36


 Monsieur le militaire, quelques questions me viennent à l'esprit 


Qu'est ce que l'ordre des templiers appelé à l'origine "les pauvres chevaliers du Christ et du Temple de Salomon?


Qu'est ce que le saint Sépulcre?


Pourquoi le grand maitre de l'ordre de Malte aujourd'hui a le rang de cardinal?


La croisade est ce un combat de pouvoir? de territoire? de religion?


Qui était Hugues de Payns? un général?


Qui était Jacques de Molay? un simple chef de troupe?


La croix celtique n'est il pas le symbole de la chrétienté celte? (non la croix celtique n'est absolument pas paienne ou alors c'est de la chrétienté paienne )


Connais tu les moines guerriers? ce sont des moines ou des guerriers?


Tu confonds les personnages qui ont croisé le christianisme et ceux qui sont issus du christianisme ! Sans le christianisme, tous les ordres que je t'ai cité n'auraient jamais vu le jour ! les
romains n'étaient pas vraiment chrétiens , etre contemporain de Jésus ne faisait pas de toi un chrétien ou alors le
Ponce Pilate a bien caché son jeu 


Je pense que tu confonds les racines chrétiennes et les racines de la chrétienté, ce n'est pas tout à fait la même chose . L'inquisition pour toi c'est juridique ou religieux? C'est pour moi le bras armé d'une religion qui utilisait la justice afin d'imposer
son dogme mais tu peux le voir autrement, comme une cour de justice avec un petit fond de religieux.


Louis IX dit Saint Louis n'est pas issu directement de la chrétienté, il était chrétien mais pas né de la chretienté c'est la raison pour laquelle je ne le classe pas dans la catégorie
"religieuse" tout comme Jeanne d'Arc, mais les ordres que je t'ai cité sont directement créé à partir de la religion, il y a une nuance 


Tu me dis que sur le nombre de figurines, le nombre de figurines directement liées au christianisme est faible, je retournerais le truc, peux tu me citer une seule société autre que les EDG qui
ait réalisé autant de figurines sur ce sujet? même à Lourdes il n'y en a pas autant 

Le Templier 03/06/2012 12:33



Ce sont des ordres militaires à vocation religieuse mais j'aime replacer les priorités. Leur but premier est de défendre les fidèles pélerins.


Les ordres ont légèrement dérivé, on leur prétait des rites un peu "bizarre" qui s'éloignaient du christianisme. Faire la guerre au nom de Dieu m'a toujours aussi un peu géné vu que ce n'est
pas vraiment ce que Dieu souhaite selon les textes.


Si tu généralises encore un peu plus, comme sur cette planète tout se rapporte à la religion on peut vite trouver un rapport dans pratiquement tout et donc dans toutes les figurines, de pres
ou de loin.



djamp 02/06/2012 11:28


 Excellente idée que ce regroupement de quelques représentations des ordres religieux, toi qui ne voyais pas un
catalogue étoffé sur le christianisme, tu nous en présentes neuf en une page, pas mal pour un début ... . Si on
ajoute St Georges, le grand maitre teutonique, Hugues de Payns, le chevalier des Carpathes, la croix celtique, le chevalier du St Sépulcre, la table ronde de CDT, le chevalier de Malte, St
Jacques de l'épée (il y a une erreur dans ta présentation, ce n'est pas St Jacques de l'épée que tu nous présentes mais l'ordre de St Jacques ), l'ordre teutonique, on ne doit pas etre mal pour ce qui est des figurines directement liées au christianisme . Je ne parle pas de St Louis, le roi chrétien ou de Jeanne d'Arc qui était en contact direct avec Dieu car ils ne font pas partie
directement d'un ordre religieux même s'ils ont servi la cause 


Voila, voila ...  Tu ne voyais pas de lien direct, je pense que maintenant tu en vois un 

Le Templier 02/06/2012 23:35



C'est bien là où tu te trompes, ce n'est pas des ordres religieux mais des ordres militaires à la base. Certaines figurines citées n'ont pas grand rapport avec le christianisme. La croix
celtique n'est elle pas paienne ?


Compte maintenant, le nombre de figurine au total et le pourcentage des ordres militaires. Il est simple aussi de coller tout le monde vers le christianisme, ta oublié aussi les romains qui
ont connu Jésus aussi non ? Les vikings tu vas peut etre y arrivé, notamment Rollon ?


Notre histoire est étroitement liée à la religion, il est donc logique que les figurines "historiques" traitent aussi de religion mais ce n'est pas le sujet premier, enfin je ne crois pas,
sinon on ne fait pas d'ordres militaires mais bien des moines, des pretres...