La formation d'un chevalier - Blog de Ma Collection - Le Templier

Publié le par Le Templier

La formation des chevaliers

 

A 10 ans le futur chevalier quitte le chateau paternel pour se rendre chez un feudataire, personne qui possède un fief et se mettre à son service.
De 10 à 13 ans il servira comme page.(Parfois dès 7 ans)
De 14 à 19 ans il sera écuyer.
Il aura une éducation sévère : 

- apprendre les nobles règles 

- se fortifier 

- monter à cheval 

- apprendre à manier les armes 

- lutter 

- nager 

- chasser 

- apprendre les arts quelquefois

A 20 ans il est adoubé : l'écuyer devient chevalier.

 

8vbcol87.gif

L'Adoubement

La veille il prend un bain purificateur. Puis il met une tunique blanche. Il jeune pour faire pénitence.
Le soir il va dans la chapelle et passe la nuit à prier assisté de ses parains : la veillée d'armes.
Au matin, il se confesse, il communie, va à la messe, écoute le sermon.
Puis quand tous sont là, il s'approche de l'autel l'épée suspendue à son cou, un prêtre la bénie, puis il s'agenouille devant le seigneur ou l'évèque qui lui demande : "Pour quelle raison désires-tu entrer dans la chevalerie ? Si tu recherches la richesse ou les honneurs, tu n'en es pas digne !"
Le jeune homme pose alors la main sur l'évangile et prête à haute voix le serment des chevaliers.
Après cela les pages l'aident à revétir sa tenue : cotte de maille, cuirasse, brassards et éperons dorés. Puis il ceint l'épée.
Il s'agenouille pour recevoir la collée : le seigneur lui donne 3 coups du plat de son épée sur la joue, ou du plat de la main sur la nuque, en disant : "Au nom de Dieu, de Saint Michel et de Saint Georges, je te fais chevalier. Sois vaillant, loyal et généreux."
On lui amène son cheval, il met son heaume, et saute sur le destrier sans toucher les étriers. Il part au galop en renversant de sa lance une série de mannequins.

 

568787324.JPG

 

Le Serment du Chevalier

1/ Tu croiras à tous les enseignements de l'Eglise et tu observeras ses commandements.
2/ Tu protègeras l'Eglise.
3/ Tu défendras tous les faibles.
4/ Tu aimeras le pays où tu es né.
5/ Tu ne fuiras jamais devant l'ennemi.
6/ Tu combattras les infidèles avec acharnement.
7/ Tu rempliras tes devoirs féodaux, à condition qu'ils ne soient pas contraires à la loi divine.
8/ Tu ne mentiras jamais et tu seras fidèle à ta parole.
9/ Tu seras libéral et généreux.
10/ Tu seras toujours le champion du droit et du bien contre l'injustice et le mal.

Si le chevalier manque à son serment, il est proclamé indigne d'être chevalier.
On le conduit sur une estrade, son épée est brisée et piétinée, son blason est attaché à un cheval et trainé dans la boue. Tous peuvent l'injurier. On le met sur une civière, on le recouvre d'un drap noir et on le porte à l'eglise comme un mort.
On récite les prières des défunts : il est mort comme chevalier et banni toute sa vie.

L'entretien

L'entretien d'un chevalier et de son armement nécessite les revenus agricoles de 150 hectares.

 

41079753.jpg

 


Les Vertus de la Chevalerie

Loyauté

Le chevalier doit toujours être loyal envers ses compagnons d'armes. Que se soit pour la chasse ou pour traquer un ennemi, le chevalier doit être présent au combat jusqu'à la fin avec ses compagnons, prêt à les aider en tout temps avec vaillance

Prouesse

Le chevalier doit être preux. La force de l'âme est aussi très importante afin de combattre les redoutables adversaires qu'il rencontre lors de ses quêtes. Il doit les combattre pour le service de la justice et non par vengeance personnelle

Sagesse et mesure

Le chevalier dpit être sage et sensé afin d'empêcher la chevalerie de basculer dans la sauvagerie et le désordre. Le chevalier doit avoir le contrôle sur sa colère, sa haine. Il doit rester maître de lui-même en tout temps. Les échecs sont donc de mise pour le chevalier afin d'exercer l'agilité intellectuelle et la réflexion calme.

Largesse et courtoisie

Un noble chevalier doit partager autant de richesses qu'il posse avec amis et paysans sous son aile. Il doit faire preuve de courtoisie. .

Justice

Le chevalier doit toujours choisir le droit chemin sans être encombré par des intérêts personnels. La justice par l'épée peut être horrible alors l'humilité et la pitié doit tempérer la justice du chevalier.

Défense

Un chevalier se doit de défendre son Seigneur et ceux qui dépendent de lui. Il doit toujours défendre son pays, sa famille et ceux en qui il croit fermement et loyalement

Courage

Un chevalier se doit de choisir le chemin le plus difficile et non le chemin guidé par ses intérêts personnels. Il doit être prêt à faire des sacrifices. Il doit être à la recherche de l'ultime vérité et de la justice adoucie par la pitié.

Foi

Un noble chevalier doit avoir foi en ses croyances et ses origines afin de garder l'espoir.

Humilité

Le chevalier ne doit pas se vanter de ses exploits, mais plutôt laisser les autres le faire pour lui.

Franchise

Le chevalier doit parler le plus sincèrement possible

 



Publié dans Histoire et légendes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mia 21/04/2012 17:19

Heu...Y'a un 'tit problème. C'est le roi et la reine qui remettent l'armure au chevalier. Mais sinon tout vas bien (je crois).

djamp 01/07/2011 22:30



Oui c'est d'autant plus curieux que l'Histoire avec un grand H est forcement liée à nos chères figurines et apporter un complément d'infos ou un encouragement afin de te donner une indication sur
ce qui plait ou pas pourrait te servir pour la voie à traçer pour le blog, donc j'invite mes amis collectionneurs à réagir un peu plus, sur ce coup là


Pour ma part j'aime cette façon de se cultiver par une synthèse assez complète donc je suis plutôt client de ce genre d'articles mais si je suis le seul, je comprendrai aisément que tu
n'en fasses plus



Le Templier 01/07/2011 22:43



Les statistiques prouvent qu'il y a des amateurs de ces articles. Mais par contre on peut suppose que ces amateurs ne sont pas les mêmes que les amateurs de figurines d'étains du graal. Ce
qui explique qu'ils se servent du blog juste pour un exposé ou une info et repartent sans laisser un mot.



djamp 01/07/2011 19:43



Bel ouvrage messire Templier, vous nous rappelâtes avec talent l'esprit et l'intronisation chevaleresque, cela laisse vos admirateurs les plus secrets sans voix, ébahi par votre prestation
culturelle ...  en tout cas j'ai appris des choses et je t'en remercie 



Le Templier 01/07/2011 20:25



Oui, sans voix c'est le cas de le dire ou sans main en l'occurence. Vu le nombre de commentaires je devrais me dire d'arrêter la partie histoire pourtant si je vais dans la partie
statistique, je m'aperçois que la rubrique histoire attire beaucoup de personne, peut-être étrangère au figurines mais ça attire tout de même.