Histoire - Seigneur des Anneaux - Amon sul - Le Templier

Publié le par Le Templier

Seigneur des Anneaux - Amon sul

 

 

Amon Sûl (« colline du vent » en sindarin) est le nom d'une colline d'Eriador, en Terre du Milieu, dans l'œuvre de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien. On l'appelle aussi le Mont Venteux (Weathertop, « la cime du temps » en anglais).

 

6654325_std.jpg


Au temps du royaume d'Arnor, une tour fut construite à son sommet, qui abritait un palantír comme l'explique Gandalf :

« Ils installèrent des pierres à Minas Ithil et aussi à Orthanc dans le cercle de l'Isengard. Le chef et maître en était le dôme d'étoile à Osgiliath avant sa ruine. Les trois autres étaient très loin dans le Nord. On dit dans la maison d'Elrond qu'elles se trouvaient à Annúminas et à Amon Sûl…1 »

 

 

On dit que c'est du haut de cette tour qu'Elendil attendit la venue de Gil-galad au jour de la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes.

Les royaumes de Cardolan et de Rhudaur, issus de l'ancien royaume d'Arnor, se battirent souvent pour la possession de cette tour qui abritait le seul palantír à leur portée.

En 1409 (D.A.), la tour fut détruite par une puissante armée venu du pays d'Angmar et levée par le Roi-Sorcier. Le palantír fut sauvé et demeura à Fornost.

C'est également là, au milieu des ruines de la tour, que le Roi-Sorcier poignarda Frodon Sacquet à la fin du Troisième Âge. Mais ce dernier survécut grâce à l'intervention d'Aragorn qui mit en fuite les cinq Nazgûl présents.

 

127906682722.jpeg

 

La scène d'Amon sul

Toujours pourchassé par les Nazguls, la petite équipe, se dirige vers FONDCOMBE et arrive aux abords d'AMON-SUL. Ancienne tour de garde, AMON-SUL, leur servira d'étape. Les Hobbits sont des êtres courageux, mais leur petite taille ralentit leur progression. Ces semi-hommes, qui sont habitués à manger six fois par jour commencent à sentir la faim les tenailler.

Au crépuscule, Frodon qui dormait, est réveillé par l'odeur de la viande grillée. Ses 3 compagnons ne pensaient qu'à apaiser leurs ventres, oubliant qu'ils étaient chassés par les Nazguls. Frodon éteind le feu rapidement, mais trop tard, des cris stridents résonnent déjà dans la nuit, les Nazguls encerclent la tour et commencent leur ascension.

Les Nazguls n'ont aucun mal à les rejoindre et dégainent leurs épées, ils viennent pour reprendre l'unique pour le restituer à leur maitre.

Les Hobbits font un cercle autour de Frodon. Les Nazguls avancent lentement, l'atmosphère est pesante.

Cherchant par tous les moyens à fuir, Frodon met l'unique à son doigt, espérant être totalement invisible, mais une chose étrange se passe, au lieu de se rendre invisible, il rentre dans le monde des Nazguls et il voit le vrai leur vrai visage.

Le chef des Nazgul en profite pour poignarder Frodon à l'épaule, c'est alors le rôdeur surgit et engage le combat.

Il arrive à mettre en déroute les assaillants, mais Frodon est mortellement touché.

 


 


Publié dans Histoire et légendes

Commenter cet article