Histoire - Chevaliers de la table ronde - Bohort - Blog du Templier

Publié le par Le Templier

Chevaliers de la table ronde - Bohort

 

 

 Bohort (en anglais Bors) est le nom de deux personnages de la légende arthurienne : Bohort le père, roi de Gaunes durant la première partie du règne d'Arthur et frère du roi Ban de Bénoïc et son fils Bohort l'Essillié, l'un des meilleurs des Chevaliers de la Table ronde, puisqu'il est parmi les trois à mener à son terme la quête du Graal.

 

Frère de Ban, le roi Bohort est donc l'oncle de Lancelot du Lac et d'Hector des Mares. De son union avec Evaine, sœur de la reine Élaine (elle-même épouse de Ban), naissent deux fils, Bohort (le jeune) et Lionel. Bohort et Ban font alliance avec Arthur dans sa lutte contre onze rois rebelles de Bretagne, parmi lesquels Lot d'Orcanie, Urien et Caradoc l'Ancien. Si bien qu'Arthur à son tour leur promet son aide contre leur ennemi Claudas, lequel se prépare à envahir leurs pays. Toutefois, Arthur tarde à tenir sa promesse, ce qui permet à Claudas de réussir son invasion. Au cours de celle-ci les deux rois, Bohort et Ban, sont tués tandis que Lancelot, le fils de Ban, est recueilli par la Dame du Lac, et que les deux fils du roi Bohort sont capturés et élevés en captivité à la cour de Claudas.

 

bohor.jpg

 

Bohort dit l'Exilé :

N.B. : Le terme « exilé » vient du vieux français « essillier », dont le sens le plus fréquent est celui de « dévaster », « ravager », « saccager », en parlant d'un pays ou d'une ville.


Fils cadet du précédent, c'est le plus fameux des deux Bohort. Il passe ses jeunes années avec son frère Lionel à la cour du roi Claudas. Tous deux finissent par se révolter contre ce dernier et parviennent même à tuer son fils, le cruel Dorin. Avant que Claudas ne puisse se venger, les deux garçons s'enfuient avec l'aide d'un serviteur de la Dame du Lac chez laquelle ils reçoivent ensuite une éducation dans la chevalerie en même temps que leur cousin Lancelot.

Tous trois, devenus d'excellents chevaliers, se rendent à Camelot pour rallier la suite du roi Arthur. Bohort, reconnaissable à une cicatrice particulière au front, participe à la plupart des conflits engagés par le roi, y compris la bataille finale contre Claudas qui libère la terre de son père. Bohort l'Essillié est lui-même le père de Sire Hélain le Blanc et cette paternité est le résultat d'une ruse de la fille du Roi Brandegoris : cette dernière était en effet parvenue à l'attirer dans son lit au moyen d'un anneau magique. Plus tard, Bohort introduit son fils à la Table Ronde.

Bohort est réputé comme l'un des meilleurs de la Table ronde et acquiert sa véritable gloire dans la quête du Graal dont il se révèle digne, avec Galaad et Perceval, de pénétrer les Mystères. Plusieurs épisodes illustrent son caractère vertueux. Dans l'un d'entre eux, un groupe de jeunes femmes menace de se tuer en se jetant du haut d'une tour s'il refuse de coucher avec elles. Mais Bohort refuse de rompre son vœu de célibat et lorsqu'elles tombent de la tour, elles se révèlent être en réalité des démons qui pensaient le tromper en jouant sur sa compassion.

 

71720_old_chess_artwork.jpg

 

Un autre récit nous montre Bohort confronté à un dilemme : il doit choisir entre secourir son frère Lionel enlevé et fouetté d'épines par des brigands, ou délivrer une pucelle sur le point d'être violée par un chevalier brutal. Bohort choisit d'aider la jeune fille, tout en priant avec ferveur pour le salut de son frère. Peu après Lionel ayant échappé à ses tortionnaires et persuadé que Bohort l'a trahi, décide de se venger en le tuant au combat. Bohort, quant à lui, renonce à lever une arme sur son frère, fût-ce pour se défendre. Un autre compagnon de la Table ronde, Sire Calogrenant et un religieux ermite ayant tenté de s'interposer, sont tués l'un après l'autre par Lionel. Mais avant que ce dernier ne parvienne à frapper son frère, Dieu fait surgir entre les adversaires une colonne de feu pour les séparer, après quoi Bohort réconcilié avec Lionel peut partir librement. Plus tard, Bohort, Galaad et Perceval découvrent le Saint-Graal et le transportent à Sarras (à rapprocher de Sarrasins), une mystérieuse île d'Orient où Galaad et Perceval meurent, Bohort est le seul des trois à en revenir. Comme le reste de sa famille, Bohort rejoint Lancelot en exil après que la liaison de ce dernier avec Guenièvre a été dévoilée et aide à sauver la reine du bûcher. Il devient ensuite l'un des conseillers les plus écoutés de Lancelot dans la guerre qui l'oppose à Arthur et récupère la souveraineté sur les anciennes terres de Claudas. Arthur et Gauvain ayant été forcés de retourner en Bretagne pour combattre le malfaisant usurpateur Mordred, Gauvain envoie à Lancelot un message d'appel à l'aide. Les hommes de Lancelot arrivent à temps pour défaire le reste de la rébellion conduite par les fils de Mordred, Melehan et Melou. Dans la bataille, Lionel est tué par Melehan. Il est finalement vengé par Bohort.

 

 

ban_1.jpg

Publié dans Histoire et légendes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

djamp 28/04/2012 14:37


 Interessant cet article du jour, vraiment très interessant . Je ne connaissais pas grand chose du personnage, j'ai donc appris des choses et je t'en remercie ami Templier 


Une cica ... trice?   sur ... le front  qui le rendait aisément reconnaissable ...  C'est plus la table ronde ton affaire, c'est la cour des miracles , un manchot, un scarifié, il n'y en aurait pas un qui avait une boiterie dans le lot 


Bon, j'ai bien compris qu'il fallait retenir le beau et que ce détail gacherait la figurine, on fait pousser des bras alors une cicatrice ... . En plus le roi Arthur qui trahit un de ses plus fidèles serviteurs , il faut arreter ces articles car le graal est plein  enfin la coupe ou ce que tu voudras (la coupe? comme ce soir )


Bon, tu connais ma position la dessus, je n'y reviendrais donc pas, par contre j'ai plus de mal avec la tienne. Tu écris des articles sur la légende de la table ronde et je n'en ai pas encore vu
un qui rentrait dans ta vision du prince de Lu, le beau chevalier immaculé qui avait l'honneur en étendard (étendard aucun jeu de mot avec DSK, je précise ) donc je ne te comprends pas vraiment en fait , je suis
marginal dans ma pensée mais tous tes articles la nourrissent, n'y aurait il pas une très légere contradiction?  Je te rappelle que je ne suis pas l'auteur de la légende, je me place juste comme défenseur de son esprit, il faut la respecter
comme n'importe quel texte et ne pas transformer l'âme des choses car ça va plus dans la conception que tu avais des chevaliers dans ta jeunesse, non? 

Le Templier 29/04/2012 09:55



Si je veux être totalement de mauvaise foi, je me permets de dire que l'histoire ne dit pas quand la cicatrice est apparu et que ce serment peut avoir eu lieu avant celle-ci.


Tu ne l'as pas vu car je n'ai pas commencé par le chevalier pur, sans peur et sans reproche, je vais y venir rassure toi.


Ce chevalier existe dans cette table ronde, il est peut-être minoritaire mais il existe, patience.