Histoire - Chevalier de la Table Ronde - Sagremor - Blog Du Templier

Publié le par Le Templier

Chevalier de la Table Ronde - Sagremor

 

 

  

Sagremor (ou Sagramor) fut élevé très loin de la Bretagne et de l'Armorique. Il semble qu'il soit le neveu ou le petit fils de l'empereur Adrien de Constantinople suivant le récit étudié. Il a été élevé dans les traditions de la Chevalerie et de la courtoisie. Il décida de rejoindre la cour du Roi Arthur vers l'âge de 15-16 ans. Il défendit la Bretagne contre les invasions et fut adoubé par le Roi Arthur. Il eut l'honneur d'être parmi les premiers chevaliers de la Table Ronde. A la cour du Roi Arthur, il était très apprécié des femmes grâce à ces manières et apprécié des autres membres de la Table Ronde. La seule exception fût Kay (Keu). En effet, suite à des propos blessants de Kay, Sagremor faillit le pourfendre.

Sagremor est très orgueilleux et il fut nommé le desrée en raison de son comportement impétueux. En effet, Sagremor au combat perdait toute mesure et devenait un guerrier acharné et incontrôlable. A la fin du combat, sa faim était elle aussi démesurée qu'il tombait en syncope si ne mangeait pas en grande quantité. C'est d'ailleurs, cette caractéristique qui fut sujet des quolibets de Kay qu'il le nomma le "Mort Jeun".

 

545px-Blason_Sagremor_le_Desreez_svg.png

 

C'est un personnage de la légende arthurienne, chevalier de la Table Ronde dans les romans de Chrétien de Troyes. Il est le petit-fils de l'empereur Adrien de Constantinople. Il est souvent appelé Sagramor le Desrée à cause de sa démesure et de son impétuosité. Mais on le surnomme aussi le Frénétique (Cligès ou la Fausse Morte), le Déréglé (Perceval ou le Conte du Graal, Le Livre de Caradoc) ou l'Impétueux (Perlesvaus).

Il est également cité dans Yvain ou le Chevalier au Lion où il assiste au repas de Pentecôte à Carduel à la cour du roi Arthur.

 

images-copie-2.jpg

Publié dans Histoire et légendes

Commenter cet article