Histoire - Le bouffon au moyen-âge - Le Templier

Publié le par Le Templier

Le bouffon au moyen-âge

 

 

0000004361-bouffon 012

 

Le bouffon, fou du roi, ou fou est un personnage comique, dont la profession était de faire rire les gens. Les plus connus sont les fous des rois et des seigneurs. Il y a aussi des femmes « fous » ou « folles ». Les fous font rire. Ils divertissent, utilisent l'insolence et sont parfois conseillers. Sous François Ier, on connaît même une école de fous.

 

Les rois avaient leur bouffon attitré, seul personnage pouvant sans conséquence se moquer du souverain, quoique la satire constituât toujours un risque voire un péril pour l’artiste. Les spectacles avaient souvent lieu lors de grands banquets où plusieurs vassaux festoyaient au côté de leurs seigneurs. La Cour, dans des châteaux plus ou moins luxueux, avait son opérette de bouffons dont le comique restait souvent trivial, proche de la commedia dell'arte, bien que le « jeu » de ces premiers comédiens fût beaucoup moins travaillé que celui des artistes des « farces » du XVIIe siècle.

Un des premiers écrits où l’humour du bouffon est relaté est celui de Priscus, historien grec, en 449 : Attila avait déjà à son service un fou pour distraire les convives. C'est la première fois qu'on parle d'un fou du roi bien qu'on puisse soupçonner qu'il en existât déjà bien avant, mais aucune preuve n'en atteste jusqu'au XIVe siècle, où les comptes d'argenterie des rois de France mentionnent régulièrement les dépenses, parfois élevées du ou des bouffons de la cour ou faites pour eux.

Le dernier bouffon, L'Angély, vécut sous Louis XIII.

 

Triboulet_gravure_de_J._A._Beauce_et_Rouget_385x500.jpg

 

 

Sur un plan mythologique, le fou du roi est plus ancien encore : Momos est le bouffon des dieux de l'Olympe.

Le mot même est une déformation des bouphonies, les "sacrifices du boeuf" dans la Grèce antique : après l'exécution de la victime, une "comédie sacrée" avait lieu pour "dépasser la mort" de l'animal : d'abord, la hache qui avait servi aux hiérophantes à tuer le bovin était jugée et condamnée au Prytanée puis exilée ; ensuite, la peau de l'animal sacrifié était empaillée et placée à côté d'un bœuf vivant pour tirer sous le même joug un sillon symbolique, comme si le sacrifié vivait toujours sous une nouvelle forme.


Érasme souligne l'importance des bouffons auprès des rois dans Éloge de la folie, XXXVI : « Les plus grands rois les goûtent si fort que plus d'un, sans eux, ne saurait se mettre à table ou faire un pas, ni se passer d'eux pendant une heure. Ils prisent les fous plus que les sages austères, qu'ils ont l'habitude d'entretenir par ostentation. Les bouffons, eux, procurent ce que les princes recherchent partout et à tout prix : l'amusement, le sourire, l'éclat de rire, le plaisir. ». Mais Érasme fait également quelques allusions à un second rôle échu au bouffon : celui de révélateur, de miroir grotesque. Rôle attesté par le fait que les bouffons suivaient une réelle formation, qui était plus adaptée aux hommes d'esprit qu'aux réels crétins. Il semble que certaines associations discrètes n'y furent pas étrangères, d'après Bernard Roger, dans À la découverte de l'alchimie.

La fête des Fous serait une survivance de fêtes rituelles bien plus anciennes, s'apparentant aux Saturnales.

 

Ce mot s'emploie de plus en plus dans la langue parlée familière pour nommer une personne peu sérieuse et par extension le mot est péjoratif.

 

Publié dans Histoire et légendes

Commenter cet article

Le Chevalier Dauphinois 14/03/2012 19:41


   Il y a ..heu... plusieurs siècles peut être , j'ai lu un ouvrage sur un bouffon du roi (dont j'ai
hélas oublié le nom). je me souvens avoir été surpris de l'insolence et de la liberté que pouvait avoir ce personnage face au puissants.

Le Templier 14/03/2012 20:06



En effet le bouffon était un des rares personnages à avoir le privilège de critiquer le roi en toute liberté sans risquer quelques choses en retour. Une place qui devait être envié par beaucoup.


En tout cas merci de ce petit passage cher chevalier Dauphinois.



djamp 01/02/2012 15:40


Amusant !  vraiment amusant et instructif également . Alors que je jettais un oeil sur google à figurine en étain ou effectivement il n'y a pas grand chose à part les EDP - EDG, j'ai
recherché à sculpture en étain, statuette en étain et ... statue en étain  et là ...
bingo . Je vois un sceau de la fraternité templière avec l'adresse de soluca. Je me rends dessus en me disant que
notre directeur préféré nous en avait encore fait une belle  " je ne pourrais pas vendre à mes fournisseurs car
la marge ferait que le prix de vente serait explosif, blabla bla" je résume  et je vois le sceau à 745
euros . Ca doit super bien partir pour qu'il le refourgue à vendre aux autres  mais mieux !  ... soluca fournit des factures avec
ses envois vpc et que lis je?  pièce numérotée, blabla en ... alliage d'étain  ... . Et oui, quand on envoit une facture mieux vaut
faire gaffe avec ce genre de chose, de l'étain ce n'est pas de l'alliage et comme soluca met sur son site, alliage, j'en déduis que les 72% de pèpère se confirme de plus en plus. Ce qui m'amuse
d'autant plus c'est que soluca vend des copies de la table ronde des EDG, les fameuses merdouilles chinoise à 120 euros la table compète et que c'est avec eux que Guichard a choisi de
travailler . Ce directeur m'étonnera toujours . Donc pour résumer, sur ebay monsieur Guichard ne veut plus vendre ! mais il vend quand même en utilisant un particulier qui écoule ses
pièces depuis des années, il n'a plus de distributeurs pour les pièces en étain mais pour les pièces dites de prestige, si ! 


Et si le sceau est en alliage, dejà en étain je trouvais le prix absurde mais alors pour du white ...  il va
pouvoir rembourser la dette de la France vite fait à lui tout seul  tu imagines? du white à 745 euros sans
facture donc sans tva et en n'étant pas obligé de l'inscrire sur son chiffre d'affaire . Pas mal ! 


J'attends les mousquetaires avec impatience, 1900 euros et des brouettes pour quoi? alliage ? étain? que ceux qui lui font confiance comme il dit sur facebook, continuent d'acheter en "aveugle"
parce que si jamais ils ouvrent les yeux, le réveil risque d'etre brutal 

Le Templier 01/02/2012 15:57



Je crois que cela vaut une petite publication rapide, justement il n'y avait rien aujourd'hui !


C'est en effet une grosse découverte, bravo Djamp !


En tout cas depuis Merlin 2e version, je m'étais déjà dit terminé la collection mais là... c'est grandiose, considerez que les dernières rééditions de vos figurines sont en white métal ou en
tout cas un alliage qui n'a rien à voir avec l'étain que l'on a connu...



djamp 01/02/2012 13:08


La guerre, ami Templier n'est pas une belle chose alors si un stratège peut éviter à son camp un nombre important de victimes, je préfere et de loin qu'il se trouve à 1 km à larrière et qu'il
fasse ce pourquoi il est doué ! l'affrontement brutal ou chacun découpe sans rélechir n'est pas ma conception d'une bataille. La statégie qui est générale et la tactique qui est plus une arme de
terrain servent à rendre un combat moins barbare, Sun Tzu est son "art de la guerre" sont là pour le prouver et ce, bien avant le moyen age. Oui je préfére l'art napoléonien à la barbarie
médievale et si je mets Napoléon en première ligne, il ne va pas durer bien longtemps même si, je te signale qu'avant d'etre empereur, il a eu aussi des faits d'arme en tant que caporal, il n'est
pas devenu Napoléon empereur par sa naissance, lui ! La chevalerie, c'était mieux protégée que la piétaille et c'était accessible uniquement par la naissance, belle conception de l'égalité du
combat ... 


Ensuite pour le seconde partie, l'art chinois. Je ne suis pas un expert mais il y a une question que je me suis toujours posée. Pourquoi Guichard a t'il voulu sortir d'ebay? il avait une boutique
officielle, il proposait ses produits dessus et du jour au lendemain, ebay est devenu le diable, il fallait casser la spirale de ventes sur ce support. Pourquoi? le marché de l'occasion a
toujours existé, par les brocantes, ebay, le bon coin ou d'autres méthodes donc pourquoi diaboliser ebay? si tu as une explication, je suis preneur ! pour moi la seule explication que j'ai trouvé
et ce n'est pas forcement la bonne est que sur ebay, on peut comparer ce qui se fait ailleurs et surtout à quel prix. Tu me poses la question de ce qui existait avant les EDG, tu avais une
entreprise américaine qui s'appellait le médailler Franklin, la plupart de leurs sculptures étaient faites en Chine, il y a de l'étain et sincérement, c'est de la très bel ouvrage. Ebay c'est
l'ouverture sur le monde, on peut voir des petits bijoux des années 70 à des prix nettement inférieurs à ceux pratiqués par les EDG. Si je prends Guillaume le conquérant à cheval avec ses deux
servants à 450 euros, tu peux trouver pour ce prix là, des sculptures beaucoup plus volumineuses et aussi belles alors pourquoi choisir d'acheter un EDG? je trouve que parfois, tu es trop "esprit
club" et que rien n'existe en dehors des EDG, il y a pourtant des merveilles ailleurs même de Chine. Je ne sais pas si ebay est black listé à cause de ça mais je ne vois pas d'autres explications
même s'il doit y en avoir  Virer ebay c'était permettre une course folle au prix, faire une pièce de moins de
2 kgs à 750 euros, dans la démarche on peut comprendre que la comparaison sculpture/prix n'est pas à l'avantage des EDG, ils ont le monopole de vente mais encore faut il trouver des clients, pas
si simple quand tu vois ce qui existe ailleurs 

Le Templier 01/02/2012 13:31



Peut-être car Monsieur Guichard est une tanche en matière d'informatique et quand il a viré le gars qui s'en occupé, il n'avait plus personne...donc fin d'ebay. Il commencait déjà à recentrer
ses ventes.


De plus tu sais comme moi, que les EDG sont toujours sur e-bay mais d'une manière déguisée...sinon comment certains vendeurs auraient des stocks inépuisés de figurines épuisées...


Mais Monsieur Guichard ne changera pas comme il l'a dit, d'un coté il déteste e-bay à cause des prix exhorbitant, entre deux il sort les mousquetaires pour une faible valeur . Mais il continue d'une autre manière à vendre sur e-bay.


Pourtant niveau concurrence, il reste au dessus, car je vois encore très peu de figurines au dessus des EDG dans le thème proposé par eux. J'ai fait un test sur google, j'ai tapé "figurine en
étain", on tombe directement sur les EDG et les EDP, le reste est très laid. On retrouve deux grands format Seigneur des Anneaux en étain, mais sans les avoir réellement vu je reste interrogatif
sur la taille de ces figurines.


 



djamp 31/01/2012 18:09


Je ne pense pas qu'il y ait de grands généraux au moyen age pour la bonne et simple raison que la guerre à cette époque là, c'était le gros bordel ! Un plan général était mis au point puis après,
chacun se démerdait un peu comme il pouvait. Tes chevaliers faisaient n'importe quoi suivant leurs envies ce qui n'est pas simple pour échaffauder un plan de bataille ! Si tu veux trouver de la
finesse dans les combats alliant stratégie et tactique, il faut plutot regarder du coté de la Chine mais en Europe, ça tenait plus de la boucherie que d'autre chose 


Pour ce qui est de l'"origine" des EDG, qu'il n'existe pas grand chose ne justifie pas une beauté sculpturale qui n'existait pas ! Il est possible que je sois tombé sur un EDG à leurs débuts mais
j'ai regardé ça comme tu regardes les myth and magic, avec un désinteret profond. Que ce soit le moyen age, l'empire ou n'importe quelle production, on est soit attiré par la période, soit par la
finesse de la gravure et si tu me dis que c'est le deuxième truc qui t'a attiré l'oeil ... 


Lancelot, Perceval, Guenièvre, Merlin, on ne peut quand même pas dire qu'elles cassent des briques, elles sont franchement assez quelconques et si tu compares les dernières productions chinoises
tant décriées par JJG et les quinze-vingt premières figurines des EDG, je vote la Chine sans hésitation ! alors l'époque, l'historique, le contexte enfin tout ce que tu veux, ne donnent pas une
qualité maintenant alors qu'elles n'en avaient aucune à cette époque. Dire que tu n'apprécies pas les EDP pour la période traitée ni la sculpture je peux le comprendre mais dire que la sculpture
de Lancelot t'a attiré, alors là, je tombe des nues  mais bon, les gouts et les couleurs
... 

Le Templier 01/02/2012 11:59



Au moins au moyen-âge officier ou non, tout le monde y allait, il n'y avait pas de distinction. C'est plus simple d'envoyer faire tuer des hommes en première ligne et rester à 1km sur une
coline pour voir si ça se passe bien.


Montre moi, une production chinoise en 1995 qui équivalait aux EDG, ça m'intéresse. Si je plante le décor, vers 1997, lors d'une fête médiévale mes parents m'on achetés ma première figurine
EDG en étain. Il s'agissait d'un templier, qui plus est d'un templier. La figurine, à l'époque, n'était pas bien cher, maximum 30€ (on parlait en franc). Je n'y connaissais rien, cela me semblait
plus joli que les figurines en plastiques que je trouvais dans tous les chateaux à visiter, je n'ai donc pas hésité. Par là suite dans ma ville, on a trouvé des revendeurs. Ils avaient
aussi bien des EDG que des EDP, mon choix a été confirmé car je trouvais les EDG plus réaliste, le style EDP ne me plait pas du tout et de plus le sujet traité des EDP était l'empire, une période
dont j'ai horreur !


Comme je n'ai pas pris la collection dès le début, les belles pièces ont commencé à vite sortir, donc je n'ai pas connu que les figurines épuisées. Je ne sais plus exactement les dates
d'achat mais l'ordre du temple étant ma première figurine, la seconde a été le croisé a genou, ou un ordre militaire autre. L'historique de Christian doit nous mener à une fourchette de date
d'entrée en collection. En gros ce que je dis c'est que j'ai acquis ma première figurine les belles existaient déjà. Donc le livret/catalogue me montrait déjà un beau panel de figurine. En
achetant plus tard les futurs figurines épuisées, je me suis rendu compte grâce au petit catalogue de la taille de la collection de départ.



djamp 31/01/2012 12:02


Bien tenté vilain ralentisseur de blog  mais raté ! 


Ta vision du moyen age et de l'Histoire en général est assez curieuse . L'Histoire de France ne commence pas au
moyen age, la grande Histoire du monde non plus . Connais tu Attila, Jules César, Nefertiti et tant d'autres ?
c'est bien avant le moyen age tout ça et l'on sait énormement de choses sur ces grands personnages, le nombre d'archives ne tient donc pas la route. A ce propos, je signale la parution d'un livre
amusant sur le moyen age qui s'appelle "le moyen age sur le bout du nez. Lunettes, boutons et autres inventions médievales" de Chiara Frugoni aux éditions les belles lettres. Dans ce livre,
l'auteure (quel vilain mot ) nous expose ce que l'on doit au moyen age et qui fait partie de notre quotidien: la
brouette, la poudre à canon, l'anesthesie, la feuille de papier, les boutons, le père noel, les vitres, les chèques, les chiffres arabes, le nom des notes de musique, le carnaval, les pates,
s'asseoir à table pour manger, les culottes, le gouvernail, les chemises avec manches interchangeables (ça c'est une autre paire de manches vient de là ), le purgatoire, les cartes à jouer, bref un paquet de trucs quoi !  Le moyen age, ce n'était pas l'age de pierre, si les grands personnages sont peu nombreux c'est juste qu'il n'y en avait que très peu,
la qualité n'était pas là et la petite histoire prend vraiment le pas sur la grande 


Tu dis ensuite que tu n'aimes pas du tout les EDP, je peux l'entendre, c'est une question de gout mais ce qui me fait bien rigoler c'est que tu as commençé ta collection EDG par des horreurs
absolues, les épuisés sont largement en dessous des playmobils question qualité donc me dire que c'est pour l'amour de la sculpture me laisse reveur  Oui les EDG ont fait des progès considérables, oui leurs figurines sont devenues des références mais pas à l'origine, il a fallu
du temps pour en arriver là, les quinze - vingt premières sont ratées et c'est bien l'époque choisie qui t'a attiré, pas la figurine en elle même 


 

Le Templier 31/01/2012 13:53



Alors oui on connait, les empereurs, les rois, les très célèbres barbares, mais plus tu remontes dans l'histoire et moins tu connais une personne lambda. Cite moi un général d'attila ou
Egyptien ? Par contre je te demande un général de Napoléon, il n'y a pas souci. Cela voudrait-il dire qu'il n'y avait pas de généraux compétent au moyen-âge ? Je ne suis pas d'accord.


Tu avais sans doute de grands génies au moyen-âge mais on exécutait n'importe qui pour rien et surtout l'apprentissage était réservé à l'élite mais ça n'empechait pas l'intelligence. Les
techniques n'étaient pas les mêmes donc les époques sont difficilement comparable.


Pour les figurines épuisées, tu ne replaces pas le contexte, nous sommes en 1993 ou 1995, à l'époque je ne connaissais que deux fabricants d'étain, l'un traitait l'Empire et en plus je
n'aimais pas l'allure des figurines et de l'autre coté c'était un fabricant d'étain (la matière n'a pas d'importance) traitant les chevaliers. J'ai eu l'ordre du temple pour débuter mais je
rappelle qu'à l'époque je devais recevoir une figurine ou maximum deux par an. Ce qui fait que les nouveautés intéressantes sont vites sorties. Perceval, lancelot, etc qui pour l'époque était
largement au dessus de l'ordre du temple et pourtant en dessous des futures figurines. Il ne faut jamais écarter la réalité de l'époque cela créée une inégalité.


 



djamp 30/01/2012 15:40


En fait ami Templier, l'explication est très simple mais je ne suis pas certain qu'elle te plaise . Comment te dire
...  Durant l'empire, le nombre de personnalités incroyables se suffisait à lui même, tu as Napoléon bien
sur mais également Talleyrand, Fouché, Vidocq, Savary, les maréchaux qui individuellement sont extraordinaires, Cadoudal, Cambacéres, madame de Stael, Chateaubriand, Malet, schulmeister et la
liste peut se prolonger encore tellement . Chacun des personnages que je viens de citer peut à lui seul,
constituer un interet majeur et je ne prends là que des français . En fait je crois que c'est la période historique
la plus riche en individualités que je connaisse, ça fourmille de talents. Au moyen age .. je suis infoutu de t'en citer autant sur une période beaucoup plus longue, il y a quelques noms qui
ressortent mais ce sont surtout des catégories comme les chevaliers, le clergé et le vil peuple qui tiennent la vedette. J'aime bien les armures mais il est vrai que je n'en fais pas un plat non
plus, le moyen age était très pauvre en Histoire, très peu d'interet en somme . Alors pour pallier le manque, je
m'interesse plus à la construction d'une cathédrale, à la peste noire, aux seconds roles qui me semblent plus interessant. C'est arbitraire ce que je te dis mais je préfere le sulfureux Gilles de
Rais ou la Hire que Jeanne d'Arc dont l'Histoire m'interesse beaucoup moins. Le moyen age, on en fait vite le tour, une fois que tu as lu deux ou trois livres grand maximum, tu t'ennuies un
peu  alors que l'empire, tu découvres toujours un truc interessant jusqu'à la mort de l'empereur, le corps
qui repose aux invalides est il celui de l'empereur? il semblerait que non, en tout cas le doute est réel, il y a toujours du mystère, il y a eu un attentat, des complots, des manigances,
l'empire c'est ultra romanesque alors que le moyen age l'est beaucoup moins. Voila la différence, et elle est de taille 


Pour la gravure qui passait devant tout dans tes choix, c'est vrai qu'avec les premières figurines, tu étais gaté ,
ce n'est même plus gaté à ce niveau là, c'est même pourri , j'ai beaucoup de mal à te croire camarade Templier, tu
aimais la période et avoir un quasimodo en armure suffisait à ton bonheur et tu sais pourquoi? parce que la symbolique de cette époque te suffisait largement. Depuis, tu es devenu plus exigeant,
plus proche de la sculpture mais avant ... 


Le bouffon, j'aurais beaucoup de mal à te dire qu'il est beau, que le visage est interessant car c'est une caricature grossière ou les proportions sont à peine satisfaisantes, j'ai regardé ce qui
se faisait sur le sujet en figurine, c'est un grand désert donc fautre de grive, on mange des merles mais quand je vois la figurine en photo et l'estampe que tu as mise en illustration, il n'y a
pas photo, je prefère la seconde et de loin, en figurine elle aurait eu cent fois plus d'allure, de prestance mais bon, on a pas trop le choix. Cette figurine, je ne la recommande qu'aux amateurs
de la symbolique, les amoureux de la sculpture peuvent passer leur chemin, ils ne perdront pas grand chose 

Le Templier 31/01/2012 11:07



Toute explication est bonne à prendre même si elle va contre mon opinion.


C'est que tu ne fais pas d'efforts mais je vois bien là ton coté anti moyen-âge, car l'on connait nombre de chevaliers, de rois de france, de personnage de conte. Bien évidement il y a plus
de manuscrit relatant les faits à l'époque de Napoléon qu'au moyen-âge mais ce n'est pas du à la célébrité d'un personnage mais bien au fait de la conservation des écrits ainsi qu'à la différence
de l'érédution des deux époques.


Tu restes finalement sur les choses dont on a toujours connaissance. Les cathédrales nous avons quasiment dans chaque grandes villes un vestiges du moyen age. La peste noir a du être
consignée dans des écrits, rien que pour recencer tant bien que mal les morts et expliquer la chute de la population à certaines époques. Comment les petits évènements auraient pu parvenir
jusqu'à nous 800ans plus tard ? Tout n'est simplement pas consigné. Tu connais plus de choses de Napoléon de son histoire car elle est plus proche de la notre. C'est finalement injuste de
comparer deux périodes aussi différentes.


Mais cher Djamp au démarrage des EDG je ne connaissais aucune autre maison qui apportait une telle qualité. J'avais les EDP comme modèle et je détestais ces figurines...Aujourd'hui cela n'a
pas changé, je ne connais toujours pas plus de maison fabricant de l'étain et d'une qualité plus haute que les EDG. Non les MaM ne sont pas plus haut que les EDG. Les edp je n'aime pas le style
de figurines même si certains aiment leur qualité, je n'aime pas le style. Donc j'affirme qu'au départ, je choisissai que des chevaliers, c'était clairement mon seul et unique critère.


 



djamp 30/01/2012 11:42


 Que voila un article interessant !  Là, nous sommes dans ma vision du moyen age, le fou, les gueux, la paysannerie, le clergé, la construction des cathédrales, etc. En
fait ami Templier, notre vision du médievale est bien différente, tu vois la chevalerie, les guerres, l'honneur, les rois, je vois la piétaille, la peste noire, la misère, je prends plus de
plaisir sur le mendiant ou le bouffon que sur le chevalier , nous évoquons la même époque mais pas le même
aspect des choses d'ou nos perceptions totalement différentes, le mendiant pour toi est un etre "ininteressant" car son habit est quelconque, pour moi le quelconque sera dans l'armure, le panache
d'un heaume ou le pseudo honneur défendu par des nantis individualistes. Le moyen age est le mélange de ces deux univers, le mien n'est pas plus juste historiquement que le tien, il est juste lié
à des lectures orientées differemment . Pour l'empire, je te rejoindrai plus volontier, les grands personnages
m'attirent plus que les "seconds couteaux" mais c'est l'inverse pour le moyen age, va comprendre ... 


On pourrait évoquer le jour des fous également ou le clérical était raillé, désacralisé, le jour ou l'on pouvait expulser un trop plein d'ordres, un jour libérateur, un jour de fous quoi



Pour ma vision, il est clair que les EDG n'ont pas donné leur pleine mesure c'est le moins que l'on puisse dire mais même si le fou n'est pas la plus belle des pièces, loin de là même, de par sa
symbolique, je l'avais noté dans un petit coin de ma tête, encore un achat différent des autres dans le prisme des valeurs, la symbolique et son manque de représentativité ont dépassé la matière,
la sculpture et la période de l'Histoire, il est amusant de constater que suivant la pièce, mes critères de choix peuvent varier du tout au tout, je ne sais pas si les autres collectionneurs sont
aussi comme ça mais pour tirer des grandes lignes ... pas simple  

Le Templier 30/01/2012 13:38



En tout cas c'est assez bizarre de dire que tu regardes les gueux au moyen-âge mais pas les chevaliers mais pas contre pour l'Empire tu t'axes sur ce qui représente les chevaliers or ils
devaient y avoir des gueux tout autant.


J'aime bien le bouffon, sa gravure, surtout le visage me semblait grossière mais finalement à en parler, je suis d'accord avec les intervenants (si peu qu'ils soient) le bouffon a une belle
symbolique. Mais au départ de la collection la symbolique ne m'intéressait pas le moins du monde, sujet et la gravure passaient devant tout.