Vos Collections : Histoire Vendée - C. Leemans - Calvaire - Le Templier

Publié le par Le Templier

Vos Collections : Histoire Vendée

 

- Calvaire -

 

 

La croix monumentale est une croix chrétienne isolée ou qui fait partie d'un calvaire. Développées vers le XIe siècle avec l'émergence de l'art roman, les croix monumentales atteignent leur apogée au XVIe siècle, à l'exception des croix de chemins et surtout des calvaires qui s'érigent surtout au XIXe siècle. Particulièrement à cette période, ces structures deviennent des lieux de rassemblements pour prier lors des fêtes religieuses (comme la Fête-Dieu, le mois de Marie ou le Vendredi saint) ou pour solliciter la grâce de Dieu contre les fléaux de tous genres (guerres, épidémies, incendies, sècheresses).

 

  Vosjes & Fig 273

 

Le calvaire vendéen est de bonne qualité toutefois contrairement à la croix celtique que l'on pouvait mettre avec le croisé, celle-ci est plus difficilement exploitable.

 

Vosjes & Fig 274

 

 

Les formes et les styles des croix

 

De formes, de tailles et de matières variées (bois, granite, fonte, fer forgé ou en ciment depuis le XIXe siècle), elles sont constituées de :

  • croisillons : croix stèle, croix discoïdale, pattée, tréflée, florencée, cerclée, quadrilobée, losangique, en raquette, aux bras déliés, en tau, à double traverse ;
  • soubassement à un ou plusieurs emmarchements, piédestal monolithe ou appareillé, et fût reposant sur le socle par l'intermédiaire d'une base (ou «  ») ;
  • dates et figurations ;
  • ateliers et sculpteurs ;
  • accessoires des croix : pierres ou tables des morts (« croix reposoirs » avec une dalle assez large sur laquelle on posait le cercueil pour l'exposer ou le temps d'une pause pour les porteurs de bière), pupitres, bénitiers, porte-cierges, girouettes et cadrans solaires, indicateurs de direction, les blasons et les donateurs. Les instruments de la Passion, représentation des différents objets ayant servi dans la Passion du Christ, ornent les croix de la Passion.

Les croix de fer forgé, réalisées le plus souvent par le forgeron et le maréchal-ferrant du village, constituent souvent de véritables œuvres d'art populaire. Leur ornementation souvent très sobre agrémentée de volutes, losanges, trèfles, cœur, piques, larmes, lancettes ou fleurs de lys pouvait varier selon l'inspiration de l’artisan et les styles locaux ou régionaux en usage.

Les croix de granit sont très variées : le type le plus largement représenté en France est la croix latine simple, avec ou sans iconographie, monolithe ou portée par un socle. On trouve également des croix grecques, à extrémités fleurdelisées (dites aussi florencées). Les croix fleuronnées, avec ou sans nimbe, affectent des formes plus ou moins bourgeonnantes. Les croix pattées ont les bras des croisillons élargis aux extrémités.

 

 

Vosjes & Fig 275

 

Une pièce qui comme la collection Vendéenne n'a pas beaucoup d'intérêt, ce qui n'est que mon humble avis.

 

 

Vosjes & Fig 276

 

 

 

Je remercie Christian pour ses photos, cette pièce se devant tout de même d'apparaitre sur ce blog.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

djamp 29/11/2012 20:41


 Je comprends, mon coté enfant aime l'Histoire et ton coté adulte aime les contes . Dès que tu parles moyen age, tu ramènes toujours ça à une légende, amusant ... 

Le Templier 01/12/2012 11:03



Car une légende a cette époque avait plus de chance de perdurer dans le temps, mieux qu'un livre en tout cas.



djamp 29/11/2012 17:48


 Si tu as deux minutes, jette un oeil sur internet, tu verras que ce que je dis n'est pas forcement une erreur
et que ce que tu dis n'est pas forcement une vérité. Après si tu veux que Roland soit un grand personnage, ça ne me dérange pas, pour certains Johnny Halliday en est un alors pourquoi pas Roland,
je suis large d'esprit 

Le Templier 29/11/2012 19:21



Je n'ai pas besoin d'aller sur internet, je connais l'histoire et sa légende. J'ai vu l'épée à Rocamadour, la breche de Roland dans les pyrénées, la légende qui veut que Roland ait envoyé son
épée jusqu'à Rocamadour. Ce genre de chose me plait, par contre savoir que Napoléon a fondé les communes, les grands principes des fonctionnaires, c'est barbant !



djamp 28/11/2012 18:00


Le signe des vendéens est un coeur avec une croix en arrière plan, là, on a juste une croix alors tu peux me dire que c'est le symbole de ce que tu veux, basiquement, c'est une croix
chrétienne . Un point pour le djamp, zéro pour le templar ! . Deuxième point, tout le monde connait 1515, alors que c'est une bataille de merde sans aucun interet . Pour Roland en fait, il est tombé sur trois ou quatre bonshommes, il s'est fait tapé, c'est la vie, de là à en faire un plat, il ne
faut pas exagérer ! on avait besoin d'un symbole, la chanson de Roland est une version romancée qui veut glorifier le chevalier, on avait un cadavre, on en a fait un mythe . Il symbolise la lutte de la chrétienté contre l'orient avec les vilains sarrazins, le problème c'est que visiblement il s'est fait
tapé par des basques , alors on a un peu changé l'ennemi, un peu changé le nombre d'assaillants, un peu changé le
combat en lui même pour en faire un acte héroique, de la propagande quoi . Sans la chanson de Roland, personne
ne se rappelerait qu'il a existé mais si on doit se fier à ce genre de chose pour instaurer une vérité historique, on part de loin quand même. Tu as raison sur un point ami Templier, dans
l'Histoire, il y a vraiment à boire et à manger 

Le Templier 29/11/2012 16:11



Il faudrait être aveugle pour ne pas voir un rapport avec ce calvaire et le blason Vendéen. Une croix catholique juste pour ce qu'elle est, serait plutot curieux.


Tu connais aussi bien 1515 que Roland apparemment donc les deux évenements ont le même impact, égalité. La mort de roland n'est pas qu'un cadavre parmi d'autres, sa place en faisait quelqu'un
d'important et si tu supprimes le moyen d'expression de l'époque (encore une fois) il ne reste plus grand chose. Il faut comprendre que les chansons étaient aussi un moyen tout comme le livre de
faire traverser l'histoire dans le temps. La chanson est restée, comme un livre. Tu détournes l'Histoire aussi aisément qu'un historien, basques, sarasins...j'ai entendu maures
personnellement.



djamp 28/11/2012 10:16


 Encore un symbole de la chrétienté, tu as raison, les EDG ne sont pas des spécialistes de la chose
religieuse . Alors tu vas me dire que notre Histoire étant lié au monde chrétien il est logique d'en avoir des
représentations (je te connais vilain normand ) et bien même si tu as raison dans l'absolu, même si je ne partage
pas ton opinion ne serait ce que sur les ordres militaires religieux qui sont très nombreux, le symbole de St Georges, du sceau, etc, là, nous sommes en présence de la pièce représentant du
religieux de manière complètement gratuite . Le croisé à genoux avait un sens devant la croix, là, la série
Vendée se compose de Charette, le chouan et cette croix . Bien sur, c'est un symbole fort de la Vendée, mais ce
n'est pas innocent à mon avis, il y avait d'autres personnages de cette guerre à exploiter . Là ou je ne suis pas
d'accord c'est sur l'interet général de cette mini série, elle se justifie pleinement, c'est un passage de l'Histoire très interessant, la lutte de la royauté contre la révolution, une guerre
civile contre révolutionnaire, on n'a pas connu ça tous les jours donc il y a bien une raison valable pour en faire des figurines même si je t'accorde que la croix n'était pas une prioritè. Il
aurait été plus logique de faire un La Rochejaquelein ou un Lescure plutot que la croix chrétienne qui n'apporte pas grand chose. J'aime beaucoup Charette des EDG, le chouan est interessant même
s'il n'est pas très original mais la croix est plus contestable. La série vendéenne est plus interessante que Roland à Roncevaux par exemple qui n'est qu'une anecdote de l'Histoire monté en
mayonnaise pour raison de propagande alors que là, nous avons une lutte beaucoup plus profonde entre un ancien régime et une nouvelle république, tu sous estimes beaucoup trop cette période qui
est passionnante 

Le Templier 28/11/2012 17:03



Je vois un symbole au travers de ce calvaire, il y a une référence à Dieu et à la religion c'est indéniable mais pas seulement. Il faut alors connaitre un peu le blason Vendéen et son
symbole. 


"La croix et de la couronne, comment ne pas y voir une référence claire au soulèvement de 1793 et l’empreinte de Louis Marie Grignon de Montfort qui promut le culte du Sacré Cœur de Jésus. La
devise "utrique fidelis" (fidèle à l’un et à l’autre) engendre diverses interprétations. Qui sont les objets de cette double fidélité ? Faut-il lire "fidèle à Dieu et au Roi" ou "fidèle tant aux
vendéens bleus que blancs" ? Le Sacré Cœur était l’emblème que les révoltés de 1793 arboraient à la boutonnière."


On peut donc expliquer la croix par la religion mais aussi le symbole de la révolution Vendéenne. Par conséquent il ne faut pas forcement voir un symbole religieux gratuit mais une laison ou
un lien avec la révolution et le blason ou  emblème de la révolution. Je n'écarte pas totalement non plus la version catholique, je serai de mauvaise foi si je le faisais.


Les ordres religieux ont forcement un rapport avec la religion sinon ils n'aurait pas le titre ordre religieux. Si tu représentes une croix gammée tu vas tout de suite la liée aux nazis
pourtant à la base ce n'est pas son but.


Si tu défends cette partie d'histoire que finalement personne ne connait pourquoi ne pas avoir fait des personnages de LA révolution française qui à mon sens est plus connue. Je n'aime pas la
période de la révolution donc je n'aurais été intéressé ni par l'un ni par l'autre.


Eh bien je ne suis pas d'accord, la bataille de Roncevaux est importante rien que par les protagonistes engagés. Le lieu de la bataille qui d'ailleurs est stratégique  renforce l'importance de cette bataille. Là encore je préfère cette période à celle de la révolution.


Admettons la période est très intéressante, pourtant le paradoxe est que Roland et roncevaux est beaucoup plus connu en France que la révolution Vendénne qui est finalement masquée par la
révolution française. A part les Vendéen qui connait cette période et fait historique ?