Vos Collections Histoire - C. Leemans - Sceau des templiers 2e partie- Blog Du Templier

Publié le par Le Templier

Sceau des templiers (2e partie)

 

Nous voici dans la seconde partie de la présentation du sceau des templiers de Christian.

  Vos-figurines-Christian2 6300

 

  De loin le sceau à fier allure, c'est un véritable symbol, une pièce attendue par beaucoup de collectionneurs.

 

Vos-figurines-Christian2 6301

 

Vos-figurines-Christian2 6302

 

Le pack présent pour cette figurine est complet, certificat personnalisé, socle en résine et en bois, plus l'inscription en latin. Tout pour nous faire aimer cette figurine.

 

 

Vos-figurines-Christian2 6303

 

Toutefois quand on commence à s'approcher et à observer les détails, on s'aperçoit que la figurine n'est pas aussi soignée. Je mets de coté les petites bulles ou taches noires, qui ne me gènent pas plus que cela. On ne les trouvait pas avant sur les figurines mais je ne considère pas cela comme gravissime.

 

Vos-figurines-Christian2 6303a

 

  Tout d'abord nous avons ce 2e cavalier qui n'est pas droit. Christian l'a remarqué et a tenté de le redresser. On a déjà connu des figurines penchées, ce n'est pas un défaut mageur du moment que cela peut se corriger.

 

 

Vos-figurines-Christian2 6304

 

 

Vos-figurines-Christian2 6304a

 

 

Vos-figurines-Christian2 6305

 

 

Vos-figurines-Christian2 6306

 

Une véritable numérotation, elle avait fait débat sur ce blog car Djamp la trouvé un poil trop artisanale. Elle a le mérite d'exister sur la figurine en elle même. Ce n'est toujours pas un point noir pour moi. La critique est possible mais la signature ne remet pas en cause la gravure de la figurine.

 

Vos-figurines-Christian2 6307

 

Vous me direz ce n'est qu'un détail encore une fois, mais les pieds, les étriers ne sont pas finis. Je vous rappelle le détail du dragon, de St Georges, les détails étaient très poussés.

 

 

Vos-figurines-Christian2 6308

 

 

 

Je termine avec le drapeau qui a été réaliser sans finesse un peu dans l'esprit de la pièce et pourtant ça aurai pu être une magnifique pièce si réaliser par Oderigo ou MF. Il suffit de regarder mes photos , le drapeau du Cid et celui du sceau  un monde de différence.

 

Vos-figurines-Christian2 6309

 

 

Vos-figurines-Christian2 6310

 

 

Vos-figurines-Christian2 6311

 

Comme le remarque Christian, la finesse du drapeau n'y est pas du tout. Il met en comparaison l'étendard du Cid qui lui est magnifique et surtout fin et détaillé.

 

Vos-figurines-Christian2 6312

 

Depuis le renouveau de l'étain, la matière semble former un bloc, un amas de matière, l'ensemble est moins fin. L'exemple est excellent, le drapeau du cid est fin, on retrouve un étendard alors que celui des templiers est grossier. Si c'est toujours de l'étain comme nous l'a affirmé le directeur, face à une telle différence, on ne peut qu'émettre un doute sur sa composition. Cet aspect grossier me rebute en tout cas mais n'est pas du au sculpteur mais bien à la matière. Nous sommes loin des pièces fines de l'âge d'or des EDG.

 

Vos-figurines-Christian2 6313

 

 

Je me permets de revenir sur la première partie de cette présentation. Christian a mis en évidence les défauts du sceau avec son objectivité reconnue et qui n'est pas à démontrer. Il nous a parlé de la qualité des visage que je trouve très limité voire raté, de la qualité des épées... Je rajoute alors que la qualité du détail des mains n'est pas non plus au rendez-vous. Malgré tout cela, le pire restant la qualité des visages, où l'on a l'impression de revenir quasiment à la qualité des figurines épuisées.

 

Pour conclure, le sceau a tout de même marché, enfin je pense, car il offrait une représentation emblématique de l'ordre militaire des templiers. Ces sujets sont très prisés des collectionneurs des EDG. C'est donc le symbol plus que la gravure qui a permi la réussite de l'ensemble. J'étais clairement intéressé par le sujet mais le prix élevé et la qualité ne sont pas en adéquation, je ne compte pas acquérir cet ensemble.

 

Vous pouvez retrouver la 1ere partie de la présentation du sceau

Commenter cet article

djamp 29/05/2012 23:40


 L'affaire se complique sérieusement . Peut etre faut il utiliser la méthode du frottement, l'étain laisse une odeur assez particulière, il faut comparer avec une pièce EDG
pour sentir s'il y a une différence. Il y a le bain d'acide qui ne marche pas mal, si le résidu est argenté c'était de l'étain, s'il est légerement marron ça n'en était pas . Vous pouvez y plonger votre antiquaire aussi ami JM, il ne manquera pas à sa clientèle, sa réponse me laisse perplexe, je pense qu'il
n'a pas les qualités d'expertise nécessaires donc lui acheter un objet c'est prendre un gros risque 

Le Templier 30/05/2012 09:46



L'odeur a été souvent ma méthode pour reconnaitre l'étain. Les premières figurines ont une odeur très particulière maintenant sur les nouvelles pièces je ne trouve qu'une odeur de vis en
métal...J'ai plus au moins abandonné cette technique. En laissant vieillir nos nouvelles pièces en étain, on aura sans doute la réponse.


En vieillissant les figurines ou plutôt l'étain se noirci, c'est alors que l'odeur devient plus forte. Si nos nouvelles figurines noircisses, il y a de grande chose que ce soit de
l'étain.


J'avais lu une méthode avec une pièce de monnaie, il fallait alors entendre un crissement particulier, je n'ai jamais réussi à entendre ce bruit, j'ai donc aussi abandonné la méthode. Je me
suis fié alors à la parole du vendeur et du fabricant. La méthode est-elle plus fiable ?



J M 29/05/2012 21:24


En tout cas je tiens à remercié Monsieur Philippe Boucaud de sa disponibilité et de sa gentillesse

J M 29/05/2012 21:21


Le contact avec le premier antiquaire n'a rien donné il m'as gentiment dit qu'il n'avait pas que ça à faire et que si il commencait il ne ferait que ça toute la journée


donc je contacte un autre demain

Le Templier 30/05/2012 09:39



Eh oui c'est du travail à perte, à part donner un petit billet à la fin, ils n'ont pas vraiment beaucoup d'intérêt à le faire.



J M 29/05/2012 21:16


Je lui ai répondu qu'il n'y avait pas de marque sauf une numérotation gravé et si il pouvait expertisé ma figurine de visu voici sa deuxième réponse


…de visu, ce ne sera pas possible, il faudrait une expertise scientifique,
mais…le jeu en vaut-il la chandelle ?


(je ne suis pas habilité !)


 


   Philippe BOUCAUD


            Expert spécialisé


        Haute-Epoque - Etains


Membre du
Syndicat Français


 des
Experts Professionnels


             en OEuvres d'Art

Le Templier 30/05/2012 09:38



L'expertise scitentifique ne serait sans doute pas donné, je crains que l'expertise ne soit pas possible sans démenteler une figurine. Un expert honnête.



Hervé 29/05/2012 21:12


Seul hic, et il est de taille, comment un expert professionnel spécialiste va t il déterminer si c'est de l'étain et si s'en est quel est le pourcentage d'étain contenu dans l'objet  ? Si le
spécialiste en question est sérieux, il va partir un instant dans l'arrière boutique et reviendra avec une scie, seul moyen de savoir de quoi la bête est faite ! Sous les regards horrifiés du client, il commencera ses investigations !


Pas sûr que ça plaise au client curieux de connaître la valeur de son objet de revenir chez lui avec des morceaux !
Surtout s'il apprend qu'il n'y a pas les 82% légaux.


Reste le mage Mamadou M'Bala ! Peut-être  qu'avec son fluide ou après avoir sacrifié quelques poules, il trouvera la réponse, sait-on jamais !

Le Templier 30/05/2012 09:35



Là je suis d'accord avec Hervé, le pourcentage d'étain dans la figurine est analysable seulement en démontant la figurine, pas certain que JM accepte de perdre 750€. L'avis donné sera
l'oeil d'un expert, c'est tout. Une évaluation plus détaillée amènera une destruction partielle ou totale de l'objet.



J M 29/05/2012 21:11


Bonsoir,j'avais cherché sur le net des pistes pour pouvoir savoir en quoi etait fait ma figurine du sceau,j'ai envoyé une photo à cet expert et voici la première réponse qu'il m'as donné,


A priori, oui, mais il y a bien une marque de fabricant à
interroger ?


 


   Philippe BOUCAUD


            Expert spécialisé
 


        Haute-Epoque - Etains


Membre du
Syndicat Français


 des
Experts Professionnels


             en OEuvres d'Art



Le Templier 30/05/2012 09:29



Ensuite à savoir si un expert peut quantifier le degré d'étain et encore plus sur photos... Il est intéressant JM, si vous vous déplacez chez un antiquaire de montrer un étain ancien et un
étain nouveau pour la comparaison.


Pour la valeur, on sait tous que le sceau ne vaut pas son prix, vous risquez de tomber de haut quand il va vous annoncer une évaluation .



djamp 29/05/2012 20:42


 Pas ancien le sceau des templiers?  ça vient du moyen age monsieur !  Bon, je concède
que le matériau utilisé est de la cinquième génération, celui qui équipera notre fusée Ariane nationale dans 30 ans, à la pointe du progrès EDL 


Je ne pense pas que se rendre à Drouot avec le sceau soit une bonne idée, ça permettrait de discuter avec les videurs  mais il y a d'autres moyens moins risqués de se faire des nouveaux amis . Non l'antiquaire est une excellente idée, les trous dans la matière peuvent laisser penser que c'est ancien et puis un antiquaire n'a
pas de service d'ordre . Un professionnel de l'étain? c'est prendre un risque, si ça n'en est pas, le professionnel
peut penser à une caméra cachée et mal le prendre s'il apprend que Marcel Beliveau étant mort, ça ne pouvait pas etre ça . On peut aussi regarder le certificat qui prouve par A+B que c'est de l'étain, mais comme pour le directeur 72% c'est deja de l'étain,
un doute persistera 


Je pense que l'antiquaire est capable de juger du contemporain, il n'estimera pas un Michel Laude au prix d'un EDG, il donnera une fourchette suivant la pureté de la matière, le travail de la
sculpture, le nom de l'artiste, le poids de l'objet, le nombre d'exemplaires. Bien sur, si on lui dit que c'est du Jean-Jacques Guichard, il triplera son estimation  car l'homme est
grand !  


Je reste optimiste ! Connaitre la matière serait deja une info de taille, soit c'est bien de l'étain et nos impressions étaient fausses soit ça n'en est pas et c'est le certificat qui est faux,
dans les deux cas c'est très interessant, dans le premier nous serions obligés de commander trois cent exemplaires pour nous faire pardonner, dans le second ce sera le top départ pour les
collectionneurs pour les refourguer très vite sur ebay . Bien sur, pour le premier cas, nous prendrions plusieurs
fois le même numéro car il ne faudrait pas casser le coté limité de la chose 

Le Templier 30/05/2012 09:25



L'antiquaire peut déjà nous confirmer ce taux de 72ù ou 82%, rappelons que le directeur nous affirme 72% et que le décrêt nous montre 82%. Un antiquaire fera l'arbitre. Pour le moment je
pencherai vers le texte de loi tout de même ... 


Un avis sur la matière ETAIN comme on l'a connu il y a 5 ans, un avis sur le white métal et un avis sur l'étain depuis 2011, m'intéresse. La valeur qu'un antiquaire donnera est secondaire car
je suis persuadé qu'elle sera inférieur au prix d'achat. Il estimera la figurine au prix de fabrication, je pense.


 



Hervé 29/05/2012 19:35


Concernant le mage africain, je le connais très bien c'est Mamadou M'Bala, c'est con moi non plus je n'ai pas de mobylette, mais je sais que pour réparer les Pigeot il est très fort !

Hervé 29/05/2012 19:28


Seul contre tous, je persiste !


Le rôle d'un antiquaire est de vendre des antiquités et d'estimer des objets anciens bien sûr, mais je les voit déjà se gratter la tête devant un objet neuf  et actuel !


Même un spécialiste du jouet ancien et des toy soldiers resterait sûrement dubitatif !


La valeur réelle d'un objet, dite aussi intrinsèque, toute relative qu'elle soit, est déterminée par des experts spécialisés, voir la liste éventuellement dans la Gazette de l'Hôtel Drouot,
peut-être un spécialiste de l'Etain pourrait se prononcer, mais pas sûr avec un objet neuf.


Quant à la valeur marchande, fluctuante, ce sont les prix des enchères qui la détermine. En mettant un prix de réserve sur Ebay, on peut voir jusqu'où ça peut monter, personnellement je dirais
entre 200 et 300 euros, mais il faut plusieurs ventes d'un même objet  pour déterminer un prix moyen.

Le Templier 30/05/2012 09:17



Si on prend les figurines épuisées, elles sont anciennes . Sans rire, je ne comprends pas, je pense qu'ils sont en
mesure de qualifier l'étain non ? La valeur m'intéresse un peu moins mais la qualité de l'étain ?



djamp 29/05/2012 14:38


 Alors là Hervé, je suis surpris !  Un antiquaire n'est pas un simple vendeur c'est aussi quelqu'un capable en un coup d'oeil d''estimer une matière, une date, une valeur.
Je trouve la démarche de notre ami JM excellente, la notion d'offre et de demande est très subjective, c'est souvent un phénomène de mode qui par définition passe . A une époque les gens s'arrachaient les cartes téléphoniques à des prix de dingues, aujourd'hui pour 1 euro on peut facilement en
trouver une centaine en lot et ça ne trouve aucun preneur. L'offre et la demande du jour ne donne aucune indication sur la valeur d'un objet, ça donne juste une image fixe d'un temps T. On a
connu sur ebay des prix qui explosaient pour acheter les épuisés des EDG, ça ne veut pas dire que les épuisés valent ce prix là, ça veut juste dire qu'il y a deux ou trois collectionneurs qui se
sont battus pour obtenir la pièce sans aucune cohérence, sans aucune logique, j'allais dire sans aucune intelligence 


J'ai hate de connaitre l'avis d'un antiquaire ne serait ce que sur la matière, étain pas étain, ce ne sont pas les potentiels acheteurs qui le diront mais un expert qui connait la matière pour
avoir eu entre les mains de nombreux objets. D'autant que si la valeur dépend du "hors vacances" il dépend aussi du hors crise, du jour de mise en vente (le pouvoir d'achat est plus grand en
début de mois qu'en fin), de la période de l'année (noël par exemple), bref de nombreux paramètres sont à prendre en compte et si l'acheteur était toujours un connaisseur, on ne verrait pas les
abérrations qu'il y a sur ebay ou certains livres qui viennent de sortir se vendent plus cher que le prix réel du commerce avec les frais de port en plus. Il y a des acheteurs bizarres, on ne
peut pas dire qu'ils fixent le prix d'un objet . Quant à la matière, qui mieux qu'un expert peut la définir? si
vous vendez le sceau 900 euros sur ebay ça ne vous renseignera pas beaucoup sur sa composition , ça voudra juste
dire que vous en avez croisé un beau, un maitre étalon de client, un qu'il faut garder en mémoire pour faire rire vos futurs petits enfants  un client des mages et gourous qui vous réparent même votre mobylette à distance (véridique, j'ai vu une pub d'un mage africain qui
vous faisait retrouver l'amour, l'argent et qui réparait même votre mobylette par incantation ). C'est con, j'ai pas
de mobylette  ... 

Le Templier 29/05/2012 15:28



Comme souvent Djamp s'exprime très bien, c'est en gros ce que j'ai voulu dire, je suis d'accord avec lui, attention c'est rare !


Attendons le résultat de notre ami JM, car les antiquaires refuseront peut-être d'évaluer ses figurines. Il serait aussi intéressant de voir s'ils connaissent les EDG.