Vos Collections : Egypte - Chat Bastet - C. Leemans - Le Templier

Publié le par Le Templier

Vos Collections : Egypte

 

 

 

- Chat Bastet -

 


Si la représentation de ce dieu n'est pas vilaine, le sujet ne m'intéresse pas du tout.

 

  Vosjes & Fig 207

 

 

 

Vosjes & Fig 208

 

 

 

Vosjes & Fig 209

 

L'intérêt de la pièce réside dans la texture du chat. On retrouve un aspect granuleux qui tente de nous faire oublier le coté lisse de la pièce.

 

Vosjes & Fig 211

 

Le sujet n'est pour moi pas très intéressant, ces statues sont assez basiques et simples, il est normal qu'au final les figurines des EDG apparaissent basiques et simples. 

 

Vosjes & Fig 212

 

Je remercie Christian pour nous faire découvrir ou redécouvrir cette pièce.

Commenter cet article

djamp 17/12/2012 14:42


 Je ne comprends plus rien, tu trouvais les pompiers trop lisses alors qu'ils sont tous en mouvement, le lisse
n'est pas synonyme de figé, un cheval sera toujours lisse et pourtant toujours en mouvement non? je ne te suis pas sur ce coup, le caporal de cavalerie de la série sécession est lisse mais il ne
fait absolument pas "statue", il est en train de tirer, on sent qu'il est en pleine bataille par ce petit geste anodin , il n'est absolument pas figé, au contraire. J'irai même plus loin, lorsqu'un chevalier a une cotte de maille, il a souvent une cape qui est
par définition, beaucoup plus lisse et c'est le mélange des deux qui les sublime l'un et l'autre. Un personnage trés sculpté sera forcement plus sombre alors qu'un personnage avec du tissu jouera
plus sur les reflets de lumière, les deux sont du même niveau de beauté, c'est tout l'interet de l'étain de pouvoir jouer sur ces deux aspects non? une figurine en plastique sera uniforme, la
même figurine  en étain ne le sera pas . Pour corriger ce "défaut" là, je ne sais pas si tu as remarqué les
yeux de Boromir chez Side, ils brillent , ils ont joué sur la peinture pour donner un effet brillant aux yeux qui
illuminent le visage, l'étain le fait sans peinture ça, vive l'étain, vive Side et vive le lisse ! 

Le Templier 18/12/2012 20:10



Les pompiers c'est un peu différent, le sujet ne me passionne pas vraiment. Je les trouve mieux que la collection Egypte mais je ne les acheterai jamais. Je ne pense pas avoir dit que je
détestais le caporal de cavalerie.


Les yeux et la langue de Boromir brillent, j'aime assez mais je ne vois pas cela sur mes EDG.



djamp 14/12/2012 17:09


Je t'accorde que mon explication du dos rond était tirée par les cheveux  mais si on ne peut plus s'amuser un
peu . Pour le reste, je ne taille pas les cottes de maille, je te dis juste que ce lisse que tu détestes tant
est magnifique, la lumière joue sur les contours et ça, ça n'est pas possible avec un truc plein de trous qui absorbent la lumière. Tu disais dans ton commentaire que les EDG avaient essayé de
cacher le lisse , je pense que les EDG ont fait en sorte de le magnifier avec le vernis, que tu n'apprècies
pas, je le conçois mais que tu dévalorises tout le charme de cette statuette d'un coup de crayon est une grossière erreur, quand tu regardes l'avant dernière photo de Christian et que tu te
concentres juste sur le dos, le rendu est sublime ! l'étain est une matière qui permet cela, lui retirer c'est amoindrir ses qualités propres, je crois vraiment de plus en plus que tu n'es pas
encore sensible à cette matière, l'étain sert aussi à faire des soupières par exemple, tu crois que ça n'est pas lisse une soupière? et bien si, c'est ce qui en fait tout son charme. Vive le
lisse, Vive l'empire ! 

Le Templier 17/12/2012 13:43



Un vetement lisse comme les braies de Brennus ne me dérange pas au contraire. Une figrine lisse est synonyme de figurine figée alors que Brennus est en mouvement. La collection Egypte est
lisse mais figée. J'entends bien l'argument que les EDG ont réalisé des statues donc que la figurine est forcement figée mais l'erreur est peut-être du au fait d'avoir voulu représenter une
statue et non le personnage de son vivant.


A preuve du contraire, la soupière n'est pas un objet décoration, tu vas me dire que pour certains oui mais pas pour moi.



djamp 14/12/2012 08:36


Figurine très interessante à plus d'un titre ! Tout d'abord le sujet représenté, une Déesse de l'Egypte ancienne qui nous replonge immédiatement dans cette période. Il y a une sorte de magie avec
cette série, c'est que sans nous représenter les pharaons, elle nous projette à leurs cotés, des images apparaissent de pyramides, de grandeur, de richesses. Bastet était la déesse de la
maternité, le dos arrondi de la chatte nous fait penser aux ventres ronds de la procréation et loin de vouloir cacher cette rondeur, les EDG ont renforcé cet aspect par un vernis qui reflette la
lumière magnifiquement. Les photos de notre ami Christian le montrent à la perfection, il y a un jeu de lumière qui enchante la figurine, ce qu'une cotte de maille ne pourra jamais faire


Bien sur cette figurine n'est pas parfaite, c'est une série ancienne qui est de bonne facture mais sur cette figurine précise, on voit qu'il restait à cette société des progrés à faire. Les
pattes soudées au corps constituent le gros point noir de cette réalisation car pour le reste, pas grand chose à dire, nous sommes bien en présence de Bastet


Une série méconnue, souvent délaissée à tort, même si les figurines qui la composent, restent simples dans leur gravure, elles sont représentatives de l'art de cette époque. Je la placerais dans
la génèse des EDG beaucoup plus que les fameux épuisés qui sont des brouillons de sculpture, là nous avons l'ébauche d'une maitrise et la matière prend vraiment tout son sens dans cette série
même si j'aime aussi l'onyx pour représenter ces divinités.


Fascinante période de l'Histoire de l'humanité  ou malgré la rudesse de cette civilisation, une femme pouvait etre reine d'un empire, l'Egypte ancienne est dans mon échelle des valeurs de
civilisations, supérieure au moyen age d'autant qu'elle est associée avec l'empire romain de Jules César, une grande période, très riche dont les diverses représentations sont de vrais
régals 

Le Templier 14/12/2012 15:42



Je n'arrive pas à voir se que tu racontes sur l'histoire de cette déesse, ton argument sur le dos rond me semble tiré par les cheveux. Quand au vernis utilisé et donc brillant c'est justement
ce que je n'aime pas dans cette collection. Tu tacles les cottes de maille mais elles n'avaient pas pour but de briller au combat, juste de protéger.


Un beau discours qui rend hommage à une figurine et une collection qui ne le mérite pas. Une femme au pouvoir, une grande civilisation...oui ...