Ma Collection Légende d'Arthur - Hector - Blog du Templier

Publié le par Le Templier

Hector

   

Je continue ma présentation des chevaliers de la table ronde des Etains du Graal.

 

  Collection-Echiquier 0533

 

 

Hector n'est pas le chevalier le plus connu, j'ai essayé de rassembler un peu de matière d'histoire ou/et de légende, vous le verrez dans le prochain article. (je le précise pour éviter à Djamp de me flamber mon article)

 

Collection-Echiquier 0614

 

J'utilise le même fond pour cette présentation, je trouve cela plus juste, pas de jaloux !

 

Collection-Echiquier 0615

 

Ce chevalier a une belle prestance, j'apprécie notamment son visage. On retrouve la coupe au bol, très répandu à cette époque.

 

 

Collection-Echiquier 0617

 

Allez un petit défaut qui n'en est pas un, je trouve le nez un peu retroussé et plat. La barbe quant à elle, est très bien rendue.

 

Collection-Echiquier 0618

 

 

Collection-Echiquier 0619

 

Le casque est une nouvelle fois original, il est surmonté d'une tête de licorne.

 

Collection-Echiquier 0620

 

 

 

Collection-Echiquier 0622

 

 

La cotte de mailles est une nouvelle fois parfaite et réaliste.

 

Collection-Echiquier 0623

 

 

Collection-Echiquier 0624

 

 

 

Collection-Echiquier 0625

 

 

Collection-Echiquier 0626

 

Le fourreau est joliment décoré, fabriqué en cuir et serti de pierres.

 

Collection-Echiquier 0628

 

 

 

Collection-Echiquier 0629

 

 

 

Collection-Echiquier 0631

 

 

Collection-Echiquier 0634

 

 

 

 

Collection-Echiquier 0637

 

 

 

Collection-Echiquier 0639

 

 

 

Collection-Echiquier 0640

 

 

Je n'avais pas vraiment été attentif à ce détail, mais l'étoffe attachée au casque est intéressante, renforce l'ornement du casque et rajoute la touche originale que n'ont pas les autres.

 

 

Collection-Echiquier 0641

 

Sinon la cotte d'armes oscille entre plis et parties lisses poussant le réalisme.

 

Collection-Echiquier 0642

 

 

Collection-Echiquier 0643

 

 

Collection-Echiquier 0644

 

 

Collection-Echiquier 0645

 

 

Collection-Echiquier 0647

 

 

Collection-Echiquier 0648

 

 

Collection-Echiquier 0650

 

 

Collection-Echiquier 0651

 

 

Collection-Echiquier 0652

 

 

Collection-Echiquier 0653

 

 

Collection-Echiquier 0654

 

 

Collection-Echiquier 0655

 

Collection-Echiquier 0657

 

 

Je termine avec cette vue en contre plongée, montrant un chevalier majestueux, ferme et déterminé dans le serment qu'il est en train de passer. Une très bonne figurine, d'une extrême qualité.

Commenter cet article

leemans christian 25/03/2012 00:45


Pas de problème!

Le Templier 25/03/2012 19:07



Ok merci



leemans christian 23/03/2012 16:50


Voilà je viens de te faire parvenir mes photos et mes constatations.

Le Templier 23/03/2012 19:48



La différence se voit comme le nez au milieu de la figure , je ferai un petit article comparatif si Christian m'y
autorise.



leemans christian 23/03/2012 01:09


Non ma figurine n'a pas de défaut au nez. En fait ta figurine se nomme Rudolf et non Hector. Je te ferai parvenir des
photos plus tard.

Le Templier 23/03/2012 10:16



ok, je suis preneur pour voir cette différence.



leemans christian 22/03/2012 00:53


Belle figurine Ami Templier, dommage que ta figurine semble avoir un petit défaut au niveau du nez .
 


 

Le Templier 22/03/2012 09:12



La tienne n'a pas ce souci ?



djamp 21/03/2012 20:55


 Bon courage, le livre est gros et en plus pour etre complet, tu dois te taper toutes les versions . Finis par Chrétien de Troyes, c'est le dernier et c'est celui du siège périlleux, si tu veux des biscuits, fais toi
l'intégrale . Je vais partir du postulat que j'ai raison, ça va m'éviter de me taper 4 000 pages 


Tu as quarante huit heures, ça devrait etre jouable si tu ne dors pas trop longtemps ...

Le Templier 22/03/2012 09:12



La version de C de Troyes me suffira comme c'est celle que tu défends.



djamp 21/03/2012 17:38


Alors ne relis pas la légende de la table ronde, tu vas etre déçu, ce que tu plaques dessus n'existe que dans ton imaginaire, l'Histoire et la légende se rejoignent, le preux chevalier fier et
courageux n'existe que sur les images des tablettes de chocolat Poulain, un guerrier reste un guerrier c'est d'ailleurs ce que j'apprécie dans la chevalerie, si je dépouille cet aspect de la
chevalerie, on tombe dans du Walt Disney, ce qui fait la force d'un héros n'est pas dans le fait qu'il n'ait jamais peur mais justement qu'il ait peur et qu'il parvienne à la surmonter, un héros
preux qui n'a jamais peur, j'appelle ça un psychopathe 


Pour la table, si comme tu le dis, on n'en sait rien, tu ne peux pas dire que la responsabilité vient du cahier des charges, je serai très étonné qu'un sculpteur qui a dopé les ventes de la
maison EDG par son talent n'ait pas son mot à dire mais je ne polémique pas sur le sujet, j'exprime une opinion 

Le Templier 21/03/2012 20:36



Je me demande si parfois tu ne confonds pas légende et Histoire mais ne t'inquiêtes je relirai le livre.


Je ne peux rien dire justement c'est ce que je voulais dire . J'ai du mal à croire que Go ait réussi à avoir une
totale liberté sur les figurines.



djamp 21/03/2012 15:29


Souffrez, monsieur, que je défendisse le preux donneur d'ordres de l'illustre maison EDG !  Qu'il s'agisse du
sieur Guichard ou d'un autre, il est un peu facile de responsabiliser le décideur et d'absoudre le sculpteur ! Il est fort envisageable que l'on ait demandé une sculpture des chevaliers de la
table ronde à l'artiste et c'était à lui d'incarner avec justesse les personnages, les EDg ne peuvent pas porter l'entière responsabilité de tout ! Autant je trouve le comportement d'EDL plus que
limite autant les EDG, je les classe dans une autre catégorie ! Ne mélangeons pas tout ! je ne sais pas si ce sont les EDG ou le sculpteur les principaux responsables mais je considère peut etre
à tort, que l'artiste est 100% responsable de son oeuvre et que les EDG sont 100% responsables de sa réalisation. C'est trop facile de dire que le sculpteur n'est qu'un executant qui obeit au
cahier des charges aveuglement, le sculpteur est un artiste à part entière, les différentes recherches sont de son fait avant tout, d'un point de vue technique pure, les chevaliers sont
irréprochables, les EDG ont fait leur boulot ! Alors tu peux partager les responsabilités mais n'en donner aucune au sculpteur me semble etre une grossière erreur !


Si je peux interchanger les noms et les chevaliers ça pose un problème. Tu préferes untel à untel mais donc pour toi les chevaliers sont des clones interchangeables . Il faut dire que ta notion des chevaliers sans plaies ni bosses me laisse sans voix ! On ne doit pas c'est la règle  La règle de qui? la tienne? on ne doit pas montrer un mort non plus dans une guerre, c'est la règle ! des régles à deux
balles comme celle là, je peux t'en pondre des centaines, un chevalier qui est un guerrier à cheval ne doit pas etre blessé ou amputé, il doit faire la guerre avec des épées en plastique ? ami
Templier, tu ne verrais pas le chevalier comme sur une imagerie d'Epinal ? la légende de la table ronde est faite de trahisons, de meurtres, de félonies, aucun chevalier n'est pur, Lancelot et
les autres sont humains, ce ne sont pas des dieux sans défauts mais des humains, c'est ce qui fait la force de cette légende, pourquoi veux tu l'appauvrir en mettant des ectoplasmes sans vie et
sans vice ? je ne te comprends pas ! C'est l'histoire de l'humanité tout ça, nous évoluons au travers des guerres et des intrigues, tu veux virer ça?


Le chef viking est borgne, c'est une pièce sublime, tu ne l'as pas acheté parce qu'il était borgne? Odin, un Dieu était borgne aussi, les EDG auraient dû le faire avec deux yeux, qui savait qu'il
était borgne? le plus grand nombre?  Et bien non, les EDG ont rempli leur role à merveille, bravo à eux
pour ces deux pièces dommage pour la table ! 

Le Templier 21/03/2012 17:26



Oui mais là c'est pareil, je ne suis pas à l'intérieur de l'entreprise, je ne sais pas qui a la responsabilité d'un tel ou de l'autre. Si ton chef te demande précisément de lui réaliser une
certaine chose, quelle est la marge que tu peux prendre ? Lui a-t-on demandé de faire une table ronde conforme à la lélgende sans plus d'explication ou alors lui a-t-on fourni tout un cachier des
charges ? La polémique est inutile à ce sujet là, nous ne savons rien.


Je ne parle pas de guerre mais bien de chevalier, on n'en représente pas de blesser ou de mort...mais fiere sur son cheval. Rien ne doit entacher la représentation des chevaliers. Noble,
preux, courageux, fière, héroique. J'appuie cela dans une optique de légende c'est un peu moins vraie dans l'histoire.



djamp 21/03/2012 10:24


Très jolie figurine, le visage avec le nez retroussé ne me géne pas, au contraire, je trouve que personnaliser un personnage est une excellente chose, tous les chevaliers n'avaient pas des traits
fins et magnifiques, les EDG auraient même pu grossir ce fait en faisant des visages plus "marqués" encore, plus burinés, on imagine assez mal des chevaliers sans cicatrices, certains auraient pu
avoir des nez un peu cassés, bref que l'expérience guerrière se voit physiquement, après suivant les critères de notre ami Templier, il vaut mieux avoir douze bellatres car c'est plus vendeur,
pas de manchot, pas de cicatrice, surtout que la guerre propre de nos amis américains soit la norme de la chevalerie, on découpe mais dans la beauté et la joie 


Le début de ton article me fait sourire, je repense au débat que nous avions sur les recherches historiques, tu me disais que la majorité ne connaissait pas le siège périlleux donc qu'il ne
fallait pas le représenter, là, tu nous dis qu'Hector est très peu connu et ça ne te choque pas qu'il existe .
Comme la majorité des gens ne connaissent que Lancelot, Perceval et Arthur, les EDG suivant ta théorie, auraient dû appeler les autres: chevalier 1, chevalier 2, etc ...


Pour moi, le nom des chevaliers a une importance, je pense qu'ils ont été trouvé après une recherche, pourquoi rechercher un nom et ne pas aller plus loin que le patronyme? mystère ... Bedwere
doit bien venir de quelque part, je ne sais pas d'ou mais il semble évident qu'il n'est pas tombé du ciel 


Alors si overblog ne te censure pas, j'aimerai bien que tu m'expliques pourquoi dans un cas, tu trouves que la recherche de noms que personne ne connait ne te choque pas et que la symbolique du
treizième siège que personne ne connait te choque plus, il y a là un petit manque de cohérence que je m'explique mal, la recherche de l'histoire de la légende me semble etre vital dans une
représentation aussi bien pour les noms que pour les caractéristiques de chaque personnage que pour la symbolique chrétienne de Chrétien de Troyes sans pour autant mener des recherches très
longues, au pire tu lis le livre, tu prends des notes et tu sculptes après sinon rien n'a de sens 

Le Templier 21/03/2012 14:00



On ne représente pas un chevalier sans bras, ni blessé, c'est la règle, on ne doit pas toucher à l'image du preux chevalier du moins dans une légende ! La réalité est autre, oui
mais c'est une légende !

Hector est peu connu comme pas mal de chevalier siégeant à cette table. Finalement au max, on doit connaitre 6 chevaliers, perceval, arthur, lancelot, galahad, gauvain, tristan et encore...
De plus ces chevaliers représentent un panel car comme tu l'as dit de nombreux chevaliers ont siégé à cette table.


Je ferai un article avec les autres chevaliers ayant participé à la table ronde, si je reprends tes propres mots, tu changes la plaque des noms des chevaliers, tu remplaces Kay par caradoc,
sagremor par léodagan, Urien par Yvan, qu'est ce que je cela change ? Rien.


Attention tu mélanges un peu, en soi je ne suis pas contre ton idée du 13e siège et je ne dis pas que ça serait pas un plus pour la table. Ma façon de voir les choses n'est pas glorieuse pour
les EDG. Le donneur d'ordre a dit : il faut que tu me fasses une table ronde avec 12 chevaliers comme la légende le dit ...Le sculpteur a fait 12 chevaliers, Arthur avec plus de prestiges. Ensuite, le donneur d'ordre dit, finalement on pourrait leur attribuer des noms à ces chevaliers. Là tu vas dans google,
tu tapes chevaliers de la table ronde, tu as une liste. Il est simple de piocher dans les noms un peu au pif. Mais que Sagremor s'appele Caradoc ou que Urien s'appelle Yvain. (Personnellement
j'aurais tendance à préférer Yvain que je connais plus qu'Urien) Mais ça ne change rien à l'intérêt de cette pièce que le son but n'est pas de refleter à 100% la légende.


Mon explication tient plus du fait que le 13e siège est un élément de la légende un peu trop poussé. Il faut être plus ou moins expert pour le connaître. Je peux me tromper mais je paris que
les collectionneurs ont appris son existence au travers de notre joute. Quant aux noms sur la plaques, certains s'imposaient de fait, tristan, gauvain, lancelot, arthur...mais le problème a du se
poser pour les derniers sièges. Clairement je n'aurais pas choisi Bedwere non plus mais un chevalier comme Yvain. Hector n'est pas plus connu non plus, on aurait pu choisir Caradoc rendu célèbre
par Kamelot.


Je relirai mon roman sur la table ronde, pour voir si celui-ci peut répondre à certaines de nos questions.