Ma Collection : Histoire - Don Quichotte 1ère partie - Blog du Templier

Publié le par Le Templier

Ma Collection : Histoire

 

 

- Don Quichotte 1ère partie -

 

  Cette pièce est une véritable histoire de collectionneur pour moi. Dès sa sortie je l'ai boudée, je trouvais ce chevalier bizarre et complétement décalé. Allure de chevalier de la renaissance, affublé d'un drôle de casque, j'avais tout naturellement rayé cette figurine de ma liste d'acquisition.

 

Ma-Collection-Histoire 0047

 

 

 

 

Ma-Collection-Histoire 0048

 

 

 

Ma-Collection-Histoire 0049-copie-1

 

 C'est en discutant avec vous, mes lecteurs et en préparant des articles de présentations dont l'histoire de ce personnage que j'ai peu à peu découvert les épopées chevaleresques de Don Quichotte. Djamp m'a alors définitivement convaincu de lire le livre, ce que j'ai fait au début de cette année. 

 

Ma-Collection-Histoire 0053-copie-1

 

 

 

Ma-Collection-Histoire 0059

 

C'est à la lecture du livre que j'ai compris cette figurine. Ce que j'avais défini comme bizarre et décalé était finalement la représentation fidèle du personnage du livre.

 

Ma-Collection-Histoire 0064

 

  J'ai alors commencé à m'intéresser à la figurine et je l'avais même ajouté dans ma liste prioritaire d'acquisition. Je l'ai donc achetée sur le bon coin avec une offre très intéressante vu que la figurine était à moitié prix. C'est d'ailleurs un sujet d'étonnement car j'ai eu cette splendide pièce au prix des figurines épuisées et à choisir cette pièce vaut largement une figurine épuisée.

 

Ma-Collection-Histoire 0065

 

 

 

Ma-Collection-Histoire 0070

 

  On retrouve alors les caractéristiques de Don Quichotte, visage maigre, lance, casque en forme de pot de chambre, armure et bouclier usés. 

 

Ma-Collection-Histoire 0071

 

 

Ma-Collection-Histoire 0073

 

  Il chevauche fièrement son fidèle destrier Rossinante qui a l'air aussi épuisé que son cavalier. 

 

Ma-Collection-Histoire 0075

 

 

Ma-Collection-Histoire 0076

 

La figurine est une réussite technique, la qualité de gravure et de scuplture s'avère excellente. Le personnage est fidèlement représenté. 

 

Ma-Collection-Histoire 0077

 

 

Ma-Collection-Histoire 0079

 

Le bouclier montre un aspect usé très bien rendu. 

 

Ma-Collection-Histoire 0081

 

 L'armure porte des marques de bosses et divers traces d'usures.

 

Ma-Collection-Histoire 0083

 

 

 

Ma-Collection-Histoire 0085

 

La pose de Don Quichotte montre un cavalier digne et noble ce qu'il essaie de démontrer tout aux longs de ses péripéties. 

 

Ma-Collection-Histoire 0089

 

  J'ai eu de gros problèmes de luminosité lors de cette prise de photos, le temps était sombre et pluvieux. J'ai du mettre de la lumière artificielle ce que je n'aime pas en général.

 

Ma-Collection-Histoire 0092

 

  Toutefois en fin de séance j'ai eu un peu de soleil ce qui m'a permis de prendre deux clichés originaux. 

 

 

Ma-Collection-Histoire 0094

 

 

 

Ma-Collection-Histoire 0096

 

  La pièce est excellente et je profiterai de la 2e partie pour aborder le sujet d'une pièce de prestige. 

 

 

Ma-Collection-Histoire 0097

 

  lien vers la 2e partie 

Publié dans Collection Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

licausi 07/11/2012 23:24


Si possible la totale.... Merci d'avance....

Le Templier 08/11/2012 16:59



Le certificat n'aura pas la bonne numérotation par contre mais je vois ça ce soir ou ce week-end .



djamp 07/11/2012 17:08


 Merci Patrick pour ton explication, je crois en plus qu'elle est valable pour de trés nombreux collectionneurs.
Mais en y réflechissant, j'ai dû me planter dans ma conclusion que la pièce a fait un bide. Enfin, en partie .
J'ai repensé à Rollon qui avait été tiré à 74 exemplaires, Denis m'avait dit au téléphone: "pas une de plus!" .
La pièce étant magnifique, elle coutait 64 euros à l'époque donc je pensais que chaque amoureux des EDG allait se jeter dessus. Visiblement, ce fut le cas, car elle a été épuisé en étain au bout
de quelques mois. Sur facebook, j'avais lu qu'un collectionneur la recherchait et que le directeur avait donc décidé de la reproduire à l'unité sur commande. C'est une excellente décision,
pourquoi frustrer un collectionneur qui est interessé alors que le moule existe? Et en réflechissant, je me suis dit 74 pièces plus des commandes, en étant large, je double l'édition et on arrive
à 150 pour faire un chiffre rond.Admettons que tous les collectionneurs ne soient pas interessé par cette figurine qui parle d'un normand et comme on ne sait pas ou ça se trouve sur une carte la
normandie , on peut légitimement s'en battre l'oeil. Admettons que je rajoute 100 collectionneurs qui ne
s'interessent pas au territoire du Templier , on arrive à 250. Et là encore, je suis très large . Or la pièce a été produite à 1 500 exemplaires, donc si on en trouve sur le marché à moitié prix, ça veut peut etre dire que ça a
fait un bide en dehors de la France malgré le fait que le personnage soit mondialement connu, mais en France il s'en est peut etre vendu 200 ce qui serait excellent vu qu'on ne doit guère etre
plus à collectionner les EDG . Ils ont visé le marché mondial et ça n'interesse que les français et encore
beaucoup moins que les étains du prince (en nombre). Ce qui me laisse à penser que je ne dois pas etre si loin de la vérité que cela c'est la production du sceau à 99 exemplaires et les
mousquetaires à 50 qui m'ont mis la puce à l'oreille. Le directeur s'est peut etre dit que s'il vendait la scéne des mousquetaires en étain à l'unité, il n'en vendrait même pas dix alors qu'en
faisant croire à une série limitée ultra rare, ça allait pousser certains à l'acheter, je ne sais pas trop. Visiblement il en a vendu 25, son calcul n'était donc pas si mauvais, il en aurait peut
etre vendu deux fois moins en divisant la scéne. Je ne sais pas si ça va marcher en white, j'ai des gros doutes car sur les collectionneurs d'étain, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de fans
du white, il en existe mais l'entonnoir se resserre encore et moins on a de clients, plus on risque la fermeture . Mais bon, tout ça c'est la faute du satanique Templier, il nous aurait dit que la pièce était magnifique et pas chére, on en aurait
tous acheté trois exemplaires . En tout cas sur le Don Quichotte, il ne faut pas se priver, elle est magnifique,
trés bon marché par rapport aux autres cavaliers 


PS: Ah oui, j'avais oublié de dire à notre ami Templier que le casque est un plat à barbe et pas un pot de chambre ,
tu sais mettre en valeur la figurine vilain normand 

Le Templier 08/11/2012 16:58



Je ne crois pas que Rollon soit réservé aux Normands, c'est limité comme conception, certes la pièce est plus intéressante pour nous mais pas exclusivement. J'ai acquis Simon de Monfort, un
cathare, des romains, je ne crois pas que le collectionneur soit chauvin.


En effet il n'y a aucun problème à rééditer des figurines, du moment qu'elles ne sont pas limités et numéroté, dans le cas de rollon, rien empeche un tirage illimité dans le temps.


Je ne crois pas que les 25 tirages soient un calcul en amont, ils en ont vendu 25 alors 25 tirages. 


Ton Ps est important, je me suis effectivement trompé, il s'agit bien d'un plat à barbe.



Licausi Patrick 07/11/2012 14:15


Bjr !


J'ai eu exactement la même démarche que notre ami le Templier.


Boudé à l'origine, puis envie de la découvrir, et enfin achat à moitié prix...


Je crois que la raison de l'échec est très simple. La plupart des collectionneurs de la série histoire laisse parler leur côté macho-reptilien. On veut du héro ! du male virile, triomphant, et
plutôt dans la force de l'age.


Alors ce chevalier, même pas du Moyen Age, vieux, gateux, limite tafiolle, complètement barré ne nous fait pas rever....


Puiiiiiiis avec le temps, ce brave type finit par nous ressembler de plus en plus... à devenir attachant, comme un vieux compagnon de route.


Je n'ai pas récupéré les accessoires connexes lors de mon achat. Quelqu'un pour me scanner les documents joints avec, svp ?

Le Templier 07/11/2012 20:42



Bonne analyse, il y a beaucoup de vrai dans ce que dit Patrick.


Pour le scan, certificat et livret ou seulement le livret historique ? Dès que j'ai un peu de temps, je fais ça, j'espère demain soir.



djamp 06/11/2012 10:20


 Cette pièce est pour moi le plus grand mystère des EDG !  Une pièce de prestige, numérotée, abordable, magnifique avec un personnage directement lié au thème des collectionneurs, la
chevalerie, et pourtant, elle a été boudé 


J'ai, pour le coup, vraiment l'impression d'avoir le bulbe d'un protozoaire  et ce n'est pas bien gros un
protozoaire ... . Pourquoi cette figurine n'a t'elle pas fait un énorme succés commercial?


1 500 exemplaires, ça permettait à chacun de se faire plaisir, le prix était tout à fait cohérent, un socle qui est le plus beau des EDG et de loin, une sculpture magnifique, un personnage
mondialement connu qui fait le lien parfait entre l'enfance et le monde des adultes, une figurine qui représente une philosophie de vie, vivre ses rêves, un Gilles Odérigo au sommet de son art,
une réalisation technique irréprochable, une statuette qui nous raconte une histoire, qui nous prend par la main et nous emmene dans un ailleurs extatique, oui vraiment, je ne comprends
pas . C'est la seule figurine qui réunit étain, résine et bois, qui n'a une boite que pour elle, qui a une
symbolique énorme (c'était avant le sceau de la fraternité templière qui a réutilisé le même schéma: symbole et trois matières et package personnalisé). Je peux comprendre l'échec relatif du
sceau mais Don Quichotte, j'ai beaucoup plus de mal . Si quelqu'un voulait m'expliquer ... 

Le Templier 06/11/2012 14:09



L'explication est simple, la méconnaissance du personnage, tout comme moi les autres collectionneurs sont réticent devant cette figurine. Pour moi, celui qui a lu le livre achète la
figurine.