Collection Légende d'Arthur - Le siège périlleux - Le Templier

Publié le par Le Templier

Le siège périlleux

 

Depuis que Djamp nous a dépeint sa table ronde comme il l'aurait aimé, je me suis dit tiens et si j'essayais de la transformer un peu.

 

Collection-Légende d'Arthur 0541-copie-1

J'ai donc remplacé le trone d'Arthur par un siège normal et j'ai rajouté le fameux siège périlleux à la droite d'Arhur comme la légende.

 

Collection-Légende d'Arthur 0542

 

Bon par contre, je m'excuse je n'ai pas poussé le vice à couper un bras à mon chevalier Bedwere, vous me comprendrez sans doute.

 

 

Collection-Légende d'Arthur 0543-copie-1

 

Je dois admettre que finalement cette représentation ne m'aurait pas géné.

 

Collection-Légende d'Arthur 0544-copie-1

 

Et qu'en effet le siège seul aurait soulevé des questions. Toutefois comme on va le voir dans certaines de mes prochaines explications ce siège n'est pas systématique et il s'agit d'un rajout aux anciennes légendes.

 

Collection-Légende d'Arthur 0545

 

Maintenant le même siège pour Arthur que pour les autres chevaliers ne gène pas du tout. On peut comprendre la distinction des EDG. Ils auront sans doute voulu distinguer un simple siège de chevalier d'un roi. Ce point de vu reste contestable par rapport à la légende.

 

 

Collection-Légende d'Arthur 0546

Le coté décoratif est alors privilégié et je ne sais pas ce qui est le mieux, la légende où la décoration ? Rappelons que le but numéro 1 des figurines est de décorer enfin de mon point de vue.

 

 

Collection-Légende d'Arthur 0547

 

 

Collection-Légende d'Arthur 0549

 

 

Collection-Légende d'Arthur 0552-copie-1

La question est alors très simple, préférez-vous cette représentation à celle de base des EDG ?

 

 

Collection-Légende d'Arthur 0565-copie-1

Auriez-vous acheté cette table ronde dans cette version ?

 

Collection-Légende d'Arthur 0569

 

Collection-Légende d'Arthur 0575-copie-1

 

Voilà je souhaitais réaliser cette représentation en clin d'oeil à Djamp. J'avoue avoir eu du mal et avoir retardé souvent cette publication car le temps Normand n'a pas vraiment été clément jusqu'à maintenant. J'espère que le résultat vous plaira et finalement pour répondre à Djamp sur cette représentation, tu vois, finalement c'est facile à faire, il suffirait de commander deux sièges en plus.

Je suis assez content du résultat en tout cas.

 

Commenter cet article

djamp 30/03/2012 20:22


 Dans ma région les tournois, c'est de la belote  C'est sportif aussi mais je ne crois pas que tu fasses allusion à ça 

Le Templier 30/03/2012 22:25



Ca peut-être chevaleresque pourtant. Il y a de nombreuses troupes de reconstitution dans ton coin, donc je suppose qu'il ya des tournois d'organisés.



djamp 30/03/2012 10:09


 La voila la différence qui nous sépare !  Tu aimes le romantisme dans le chevalier, j'aime l'homme d'armes, le combattant. Le coté "je vais faire le beau pour
attraper"  me laisse complètement froid, pour moi ça n'a pas d'autres interets que le soldat américain qui
rentre dans Paris après la seconde guerre mondiale et qui fascine les dames, j'ai du mal à intégrer ça dans une guerre, c'est un détail insignifiant, la noblesse dont il était issu, obligeait le
chevalier a montrer une éducation pour se démarquer du vil peuple, il a choisi l'amour courtois (qu'il était loin de pratiquer avec la paysannerie, juste avec les dames de son rang ce qui limite
quand même la beauté du geste), il aurait pu choisir la cueillette des fleurs, le tricot ou autres mais ce n'est qu'une apparence sans grand interet. Un chevalier est un homme de guerre, je
préfere l'esprit du samourai qui lui respectait à la lettre un code de l'honneur strict que ce corps à cheval,les deux étaient là pour tuer pourtant je projette plus d'"heroisme" chez le samourai
qui ne se cachait pas derrière de fausses valeurs, après les gouts et les couleurs .... Tu n'aimes pas mon ton ironique
sur le bon chevalier mais il n'existe pas donc il ne va pas se vexer . Le viking a une réputation de barbare,
l'indien d'Amérique de sauvage, le chevalier de courage et bien, je ne crois aucune de ces trois versions ! Le viking a inventé la guerre éclair qui marquait les esprits par la violence et la
rapidité, l'indien avait une civilisation très développée avec une religion, une philosophie, de l'art et le chevalier vivait dans son monde de brutalité, il n'était pas pire que les autres mais
il n'était pas meilleur, il était le miroir de son époque. Mettre un joli papier autour ne change rien, un guerrier au moyen age n'était pas un poéte !


Pour la bombe atomique tu oublies un petit détail, les morts n'étaient pas qu'américains, l'europe entière souffrait, la Russie a perdu énormement de soldats et au départ ce n'était pas la guerre
des américains. Si Churchill n'avait pas convaincu Roosevelt, les américains n'intervenaient pas. La population américaine était foncièrement contre une participation à cette guerre en europe,
Pearl Harbor a servi les interets de Roosevelt pour rejoindre les alliés, donc que les américains ne veuillent pas mourir en masse peut se comprendre aussi, ils ont payé un lourd tribut lors du
débarquement, l'Amérique a ses mauvais cotés mais elle a aussi ses bons, il faut le reconnaitre 


Pour la légende de la table ronde, je n'ai jamais prétendu que c'était une vérité historique puisque c'est inventé, comme St Georges mais il existe une histoire écrite, il faut la respecter au
maximum, tu me dis qu'il existe peut etre un écrit qui raconte qu'il y avait douze chevaliers sans siège périlleux mais avec le graal en arrière fond donc que les EDG ont voulu choisir une
version inconnue de tous pour vendre? tu y crois vraiment à ça? moi j'ai du mal  Et pour les mousquetaires
c'est pareil? il y avait des épées différentes pour quelques personnages, un frère jumeau de Richelieu qui le remplaçait de temps en temps comme avec Saddam Hussein? je ne suis pas convaincu du
tout. J'attends deja que tu me trouves cette légende sans siège avec douze chevaliers  à mon avis, tu vas y
passer du temps, une ou deux vies au minimum 


Pourquoi les tournois équestres existent encore? parce que la tauromachie existe, parce que la chasse existe parce que si l'on pouvait refaire les jeux du cirque on le referait, parce que ça
s'appelle la tradition, parce qu'il existe des gens comme toi qui voit un romantisme dedans, un chasseur voit la tradition tout comme le torréro, il existe aussi des reconstitutions de la guerre
de sécession aux Etats Unis, une guerre civile, une boucherie, il y a également en France des amoureux de l'empire qui refont les batailles de Napoléon, des boucheries également enjolivées par
les "amoureux" de cette époque, pour moi c'est le même principe que la télé réalité sauf que l'on met un vernis culturel dessus pour se donner bonnes consciences mais dans le fond, il n'y a pas
beaucoup de différences et comme la télé réalité fait un carton, pourquoi pas ça? (ça ne va pas te plaire ça , je le
sais, je le sens  mais si tu as des arguments qui démontrent l'interet de simuler un entrainement militaire,
je suis preneur )


 

Le Templier 30/03/2012 19:55



Après les chevaliers voilà que tu t'attaques aux honnêtes Américains qui sont venus sauver notre belle France. Tu crois vraiment qu'il paradait ces soldats ? Je ne sais pas si l'on peut
appeler cela de la fascination non plus mais plutôt de la joie non ? La joie d'être libérée des chaines de l'occupation Allemande pendant 5 ans.


Les samourais sont en de nombreux points supérieurs aux chevaliers, là dessus, j'aurais du mal à dire le contraire.


Je ne suis ni pour la chasse ni pour la tauromachie, la chevalerie n'ayant aucun rapport avec les traditions citées précédemment. La joute équestre a toujours lieu mais n'est évident pas
aussi brutale qu'avant. On garde alors la magie, la beauté de ce sport sans les inconvénients. Je te préconise un tournoi, je pense que dans ta région, il doit y en avoir. Tu seras surpris.



djamp 29/03/2012 21:19


St Georges est allé affronter le dragon pour sauver la fille du roi, DSK aurait fait la même chose  et en plus
c'est une légende donc on peut embellir un peu son aspect courageux et je ne m'en plains pas, il faut des icones comme celle ci mais ça reste une histoire inventée


Pour le chevalier, je ne l'accuse pas de tous les maux, c'est un soldat comme un autre il ne faut pas le voir comme un ardent défenseur des valeurs, il faisait la guerre pour vivre si l'on peut
dire , enfin pour gagner les batailles, ce qui est autour est fantaisiste mais je trouve que ce qui fait la force du
chevalier c'est justement qu'il est humain, le moyen age était une période sombre et pour survivre, malheur au vaincu. Dans le tournoi des EDG, je ne vois pas deux gentlemen simulant une rixe
mais deux guerriers s'entrainant avec force et violence, des chevaux lançés au galop et le fracas des lances contre les armures, aucun romantisme la dedans. Le plus barbare entre un chevalier et
un homme moderne? je ne vois aucune différence, l'évolution du matériel a changé, le nombre de morts a considérablement augmenté mais je crois que le fond reste le même, gagner une guerre ! Les
américains ont dit que la bombe atomique était lançée pour stopper la guerre et au final éviter encore plus de morts, est ce vrai? est ce de la propagande? après c'est de la fiction donc
difficile de déterminer le vrai du faux  Je pense par contre que le fléaux d'arme, la hache, l"épée
n'étaient pas des armes particulièrement "tendres", chacun faisait avec son époque mais je ne pense pas qu'il y en ait un de meilleur que l'autre ou de moins mauvais 

Le Templier 30/03/2012 09:10



DSK aurait sans doute fait la même chose, oui, mais avec une idée derrière la tête . Ah enfin, Djamp reconnait
que les légendes sont inventées, alors pourquoi ne pas l'admettre pour la table ronde ? On peut largement supposer que la table peut correspondre à une des nombreuses légendes d'arthur. Elle ne
colle pas à celle de C. De Troyes et pourquoi ne collerait-elle pas avec celle de Jean Paul de Reims (très connu). Il
n'y a pas qu'une légende, car tout le monde racontant l'histoire met un bout de soi, dans tous les cas déforme l'histoire principale.


Il n'est pas défenseur de valeurs, admettons, mais faire la guerre pour vivre , le ton ironique ne me plait
guère. Je rappelle que le chevalier est noble, qu'il a des terres et lorsqu'il se fait attaquer, les gens rentrent au chateau pour se protéger, c'est le rôle du Chevalier. En l'occurence, il se
bat pour sa survie et pour ses terres. Tu parles toujours du méchant chevalier dans une bataille d'envergure, mais ce n'est pas que cela.


Théoriquement les grands chevaliers, ne mourraient pas au combat, il peut y avoir des dommages colatéraux mais les
chevaliers qui tombaient proposés des terres, des chevaux, de l'argent au vainqueurs. Encore une fois, ils ne se massacraient pas tous par pur plaisir.


C'est bien là le problème, je vois dans le tournoi deux gentleman, pas toi. Tu ne vois aucun romantisme, alors pourquoi les chevaliers venaient choisir un symbole quelconque auprès d'une
dame. Attention, je ne parle pas des tournois du XIIIE siècle qui là étaient de véritables boucheries guerrières sans intérêt.


"Les enjeux en sont parfois courtois (on se bat pour une belle ou sa couronne de fleurs), pour de l'argent et parfois aussi symboliques, mimant ceux d’un véritable
duel ou d’une guerre en réduction. Outre l’entraînement militaire, il est l’occasion de faire preuve de sa valeur et pour les meilleurs combattants, de s’enrichir, grâce aux armes des chevaliers
vaincus et aux rançons versées par les prisonniers"


Ce qui est "drôle"(ne l'est pas), pour les fléaux d'armes, ils étaient tellement compliqués à manier que l'utilisateur lui-même se blessait. Ensuite pour la hache ne voit pas cela comme une
arme, je ne vais pas t'apprendre qu'elle était utilisée par les paysans, les bucherons. Tout était bon pour se battre. On retrouve la même idée chez les samourai qui utilisaient des outils de
paysans pour créer des armes.


Quant aux Américains, il manque quelques choses dans ta phrase, ils l'ont fait pour éviter plus de morts, là aussi admettons, je rajouterais, plus de mort, dans leur camp...Ce n'est pas très
chevalier non plus cela .


Dernière question, pourquoi les tournois équestres existent encore ?



djamp 29/03/2012 14:33


Les chevaliers n'étaient pas autre chose que des guerriers donc quand tu parles de l'amour courtois, le respect des régles et ce genre de betises, il est vrai que cela me fait sourire, ça
n'existe que dans l'imagerie d'Epinal et encore ... L'une des régles édictées par les chevaliers était l'interdiction d'utiliser les arcs durant les combats, bien sur ça les avantageaient
considérablement, eux par contre, chargeaient la piétaille sans se géner, je crois que ton image angélique de la chevalerie ne correspond à rien en fait donc j'ai plutot tendance à voir les
chevaliers pour ce qu'ils étaient, je ne pense pas noircir le tableau en disant que c'était une caste de nobles qui voulaient honneur, gloire, richesse et pouvoir, ils servaient leurs interets
avant ceux de la veuve et de l'orphelin ce qui me parait tout à fait cohérent surtout durant cette époque. La loi du plus fort les obligeait à agir ainsi, il n'y a aucun jugement de valeur dans
mes propos, je ne dis pas que ce soit mal, j'aurais été chevalier à cette époque, j'aurais fait la même chose mais vouloir à tout prix qu'ils soient beaux, grands, forts et respecteux me semble
etre une chimère compléte ! Dans les légendes, les chevaliers ont leur part d'ombre, l'époque était rude, quand tu vois comment a fini St Georges qui pourtant est la référence du vaillant
chevalier dans les légendes, tu te dis qu'il y avait plus de barbarie que de courtoisie mais c'était la norme du moyen age qui imposait cela. Dire que l'empire était une boucherie et que le moyen
age était une époque autrement plus civilisée me semble etre un rien une contre vérité historique pure ! le moyen age, c'était une période obscurantiste ou la violence était quotidienne, le
progrés ne servait qu'a tuer le plus possible, pour le reste ...  mais je ne suis pas contre le fait que tu penses
differemment, tu as le droit de voir les bons cotés de la chevalerie et il y en avait, je pense juste que ces bons cotés ne pesaient pas bien lourds face aux mauvais mais je ne suis pas un
spécialiste du moyen age, je me trompe peut etre 

Le Templier 29/03/2012 19:58



Tu as tendance à les rendre responsable de tous les maux, la guerre est cruelle à cause des chevaliers, il y a la guerre à cause des chevaliers...C'est un peu comme les officiers de l'Empire,
des nobles, donc forcément, ils avaient certains avantages. Par contre les officiers de l'empire ne risquaient pas de salir leur beaux uniformes.


Anéantir un dragon qui terrorise tout un village, je trouve cela plutôt courageux et vaillant, St Georges l'a fait pour la gloire ? Vu sa fin, j'en doute...


D'ailleurs 500 ans après, l'homme est beaucoup mieux vu qu'il a eu la bonne idée d'utiliser le progrès pour utiliser la bombe nucléaire. Chevalier ou homme moderne qui est le plus barbare
.





 



djamp 28/03/2012 21:17


 Non pas tous, pas nous par exemple car nous sommes des gentils !  Je disais juste que parmi les chevaliers il y avait à boire et à manger, certains étaient dignes, d'autres non, il ne faut pas tous
les voir comme des preux chevaliers, les purs étaient minoritaires. Tu devrais beaucoup aimer une bande déssinée qui s'appelle "chevalier ardent" de François Craenhals, rien que le titre
... , je suis sur que ça te plairait et je vais t'avouer que moi aussi , c'est le chevalier tel que tu le vois pret à défendre la veuve et l'orphelin, qui place les valeurs au dessus de tout, c'est une ancienne
bd qui a commençé dans les années 70, c'est assez plaisant et même si je te taquine parfois sur ton coté "chevalier blanc", je te rassure, j'aime ça aussi 

Le Templier 29/03/2012 12:20



Je n'ai pas l'impression que pour toi, il ait à boire et à manger mais seulement des chevaliers qui ont soif de richesse, de combat et de sang. Chevalier était un métier, à la guerre comme
aux tounois, la participation était couteuse, quoi de plus naturel qu'ils se fassent payer d'une manière ou d'une autre.
Tu vois que le mauvais coté mais chevalier comme smple piéton, il y a des bons et des moins bons mais dans tous les cas, la guerre devait transformer ces hommes en véritable bête.



djamp 28/03/2012 19:12


 En normandie tu n'as pas vu de dame sortir de l'eau?  pourtant, si elles ne veulent pas rester enfermé chez elles ...  ...  Enfin passons ! 


Je crois que tu confonds légende et conte de fée  Une légende peut etre violente, si tu prends la
mythologie grecque ou romaine, les Dieux n'arretent pas de se fracasser, dans la légende de la table ronde, il y a les sept péchés capitaux en permanence chez les chevaliers, la luxure pour
Lancelot, Arthur voulut noyé son fils Mordred qui lui même réalisait un combo de tous les défauts , ils se sont
fracassé la tête lors du combat final, Kay était détesté car discourtois, Sagrémor était d'un orgueil absolu et je te passe les détails sur les autres, alors oui, dans le nombre il y en avait un
ou deux qui sortaient du lot, Gauvain, Galahad, Perceval par exemple mais on ne peut pas dire que c'était une écrasante majorité . Après si tu me dis que le chevalier tel que tu imagines est une légende, je suis entièrement d'accord avec toi  mais même dans les textes de Chrétien de Troyes, on ne peut pas vraiment dire que c'étaient des enfants de choeur après si tu vois
le coté prince charmant en armure dans les légendes, pour ma part, je n'en vois pas souvent et je trouve même cela rassurant. Qu'étant issu de la noblesse te donne toutes les qualités serait une
propagande sociale qui serait assez détestable en soi, il y a des vaniteux, des assassins, des traitres, des mesquins aussi chez les chevaliers, la nature de l'homme ne change pas suivant que
l'on est cavalier ou non ! A part l'ancien président Berlusconi," il cavaliere", qui lui, comme tout le monde le sait, était un saint homme  mais les autres, ce n'est pas parce qu'ils sont de "belle naissance", qu'ils possédent une armure et un bourrin que ça devient des
saints, légendes et Histoires se confondent la dessus sinon ça ne s'appelle plus une légende mais un conte de fée .
Par contre, je te rassure je ne pense pas qu'ils étaient tous des monstres. Ce n'était pas tous des barbares car ils y avaient aussi des laches dans le nombre   ...  

Le Templier 28/03/2012 20:14



Mais encore une fois, ils ne se sont pas assis sur le siège périlleux. Mais je te rassure au moyen ceux qui s'asseyaient sur un fauteuil ne finissaient pas forcément aux enfers.


Il faut forcément un camp bien/mal sinon il y a rarement de légendes...


Il y a sans doute tout ce que tu dis chez les chevaliers mais ce qui est dommage c'est de voir que cela. Donc dans la societé même actuelle, tout le monde est méchant ? Tous en tole alors
!


 



djamp 28/03/2012 14:47


 Et tu connais la mienne également, la sculpture est un véhicule culturel au même titre qu'une peinture ou un
livre, les informations sont juste différentes mais la sculpture est aussi un langage donc une figurine historique doit nous parler d'Histoire 


Pour DSK, s'asseoir dans un siège au tribunal du Bronx est quand même périlleux , Anne Sinclair va peut etre lui
faire vivre l'enfer après  ... 


Le fait d'etre reconnu par ses pairs, ce n'est pas de l'orgueil? c'est quoi alors? , faire partie d'une confrérie
très recherchée ça touche à quoi?  à l'égo, nous sommes d'accord !  Je suis chevalier donc je peux porter n'importe quelle armure et me servir de n'importe quelle arme? non monsieur, on va faire le
beau en tournoi pour améliorer son équipement, pour fanfaronner devant une belle, s' il y a un ordre qui est une caricature de l'orgueil c'est bien la chevalerie ! je ne vois pas en quoi le fait
que le siège périlleux soit différent des autres apporterait une notion de prestige incompatible avec la valeur chevaleresque, un chevalier ne mène pas une quête pour s'asseoir dans le fauteuil
mais pour trouver le graal, le but, l'objectif principal n'est pas de s'asseoir dans un fauteuil ou alors la motivation est vraiment ridicule 


De vraies valeurs pour mener un combat ... . Tu en connais toi? moi je n'en ai jamais vu, tu n'exportes pas tes
idées à d'autres par les armes, les chevaliers servaient leurs propres causes au travers des batailles qu'ils livraient, si c'est ça une juste cause alors ok mais sinon ... C'est très curieux
cette idéalisation du chevalier, il suffit de faire un peu de propagande et ça marche des siècles plus tard. Seuls les actes comptent et quand tu regardes l'Histoire, on ne peut pas dire que la
grandeur d'ame des chevaliers sautent aux yeux, loin de là même 


Dernier point, tu aimes bien la version table ronde de Chrétien de Troyes  et bien moi aussi, je la trouve
plus proche de ce qu'elle aurait dû etre, après siége, fauteuil ou autre, l'important n'est pas là, l'important est la symbolique religieuse mélée à la symbolique chevaleresque, St Georges, la
table ronde, le Sceau, il y a une complémentarité religieuse indéniable, le clergé, le pouvoir et la guerre avec en arrière fond l'argent qui permet la réalisation de ces trois piliers, un résumé
de l'Histoire de l'humanité en quelques sculptures 

Le Templier 28/03/2012 18:04



Définition de l'orgueil :


L’orgueil, est l'attribution à ses propres mérites de qualités que l'on n'a pas. L'orgueil  est une opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu'on a de sa valeur
personnelle aux dépens de la considération due à autrui. Manque ou absence d'humilité.


Etre reconnu par ses pairs n'est donc pas orgueilleux sauf si cela devient exagéré. Il y a une différence entre être vainqueur et faire le moonwalk devant les perdants et être vainqueur
joyeux avec le respect des autres.


Alors certes fait un trone en or à Galaad, c'est soft et il ira direct en enfer ce qui revient à dire qu'il n'y
a que 12 siège comme ça la table ronde des EDG est inattaquable.


les 7 péchés capitaux sont :


- la gourmandise
- la paresse
- l'envie
- la luxure
- la colère
- l'orgueil
- l'avarice





Si Galaad l'est, il ne mérite pas de s'assoir...


Le problème ensuite c'est que tu mélanges toujours le chevalier barbare (il ne peut que cela...) à la guerre et
le chevalier pur des légendes. Nous sommes justement dans une légende là où le chevalier pur et sans peur et sans reproche peut exister. Je ne suis pas naif comme tu le prétends, nous sommes dans
l'esprit d'une légende, il ne faut pas l'oublier, si j'étais en train de parler de Bouvines, d'Hastings dans les mêmes termes, je le serai mais il faut garder cet esprit de légende, quasi
féérique. En tout cas je n'ai jamais vu de dame du lac sortir de l'eau.



djamp 28/03/2012 10:43


 Quand je te dis que le dragon est partout il n'est pas forcement dans ta vitrine , il faut que tu regardes autour de toi ! Un chef de bureau? une voisine indélicate? un responsable rue des écoles?  un chauffeur de bus fatigué par une journée d'embouteillage? il y a des dragons partout 


C'est vrai que les EDG ont surement voulu rester laique , j'en parlais hier avec Benoit 16ème du nom, il me disait
la même chose le concernant  


Ami Templier tu es un psychopathe de la chevalerie ! Si tu aimes le beau chevalier qui ne connait pas les blessures, qui ne connait pas la félonie, qui est courtois et pas orgueilleux, tu aimes
les contes de fées, ça tombe bien l'excellente maison répliqua en a plein sa boutique . Que le roi Arthur ait un
trone ne te choque pas, c'est un roi, donc si j'en crois ta théorie, il est vaniteux et discourtois . Reprenons
dans le désordre. Accolon était un temps chevalier de la table ronde, il était l'amant de Morgane et devint l'ennemi d'Arthur, Lamorak coucha avec la mère d'un autre chevalier, Gareth, il fut tué
par ce dernier, Kay était un chevalier tellement discourtois, désagréable et violent qu'il était détesté de tous, Lancelot et la reine, je ne t'en parle même pas, Méléagant était orgueilleux,
vaniteux et pourtant chevalier de la table ronde, Mordred fut lui même chevalier de la table, il est clair que le chevalier est pur, courtois, pas vaniteux pour un sou , il respecte l'amour courtois mais avec plusieurs femmes en même temps, les chevaliers tels qu'ils furent à Camelot s'appellent
aujourd'hui DSK, Sylvio Berlusconi et son bunga bunga , tu as vraiment une vision curieuse des chevaliers ami
Templier, d'homme avec tout ce que ça comprend de compléxité, tu nous fais un bisounours sans aspérité, lisse comme un discours d'Hervé Morin, les américains ont des super héros, tu as les
chevaliers . Je te rappelle juste que la chevalerie était une caste très recherchée, que les pages qui
désiraient rejoindre ce corps étaient fiers d'etre adoubés, c'était pour eux l'honneur supreme de rejoindre la chevalerie, ce n'est pas de l'orgueil et de la vanité ça? 


Ton argument sur Bedwere me laisse sans voix, il a été représenté avec deux bras donc il est logique de continuer l'erreur commise donc Jeanne d'Arc de Luc Besson doit etre la nouvelle norme pour
la représenter, Jeanne était blonde avec une queue de cheval ...


Je ne reviens pas sur l'explication du treize à table qui porte malheur car je l'ai expliqué dans le commentaire précedent, ça découle justement de la Céne 


  Djamp et son 13ème siége ... Comment te dire, je vais te faire une révélation mais que cela reste entre nous , je ne suis pas Chrétien de Troyes et la légende de la table ronde, je n'en suis pas l'auteur . Ce n'est pas mon siège périlleux c'est juste la légende qui l'a voulu, pas moi, après si tu veux on peut faire un Don Quichotte nain et
gros, Cervantés ne l'a pas décrit ainsi mais si le respect du texte n'existe pas, alors pourquoi pas 


Je termine en te posant une question  Que peux tu me dire sur ton ressenti entre la table telle qu'elle
existait et celle que tu as réalisé sur les photos? Comment percois tu les différences, changent elles ta vision des choses? Laquelle preferes tu et pourquoi?

Le Templier 28/03/2012 12:35



Je n'appelle pas ça des dragons mais des être humains . Mais je vois où tu veux en venir, on a tous une chimère à
combattre et tu voudrais dire que c'est le dragon qui la représente...Je reste perplexe, j'attends la suite...


Tout ceux que tu cites ne se sont pas assis sur le siège périlleux. DSK ne s'y assiera sans doute jamais non plus. Mais les chevaliers modernes sont bien les superhéros Américain, sinon d'où
viendrait le bouclier de Captain América ?


Si dès que l'on a ce que l'on souhaite dans la vie ou que l'on a un peu d'ambition, on devient orgueilleux, ça fait beaucoup d'orgueilleux dans le monde. J'aurais aimé être ce page dont tu
parles, ça n'implique aucunement l'orgueil mais plutôt le fait d'être reconnu par des pairs et de faire parti d'une communauté très recherchée à l'époque, se battre pour des vrais valeurs.
Quant au bras manquant de Bedwere, je dis juste que l'on est rétissant à montrer un chevalier blesser pas qu'il n'est pas manchot.


Pour répondre à tes dernières questions (tu vas aimer), je préfère la table ronde comme elle est maintenant j'avoue que le collectionneur se serait posé des questions en voyant la table ronde
avec le siège périlleux mais on rentre une nouvelle fois dans le domaine de qui doit apporter la culture. Est-ce à la figurine de le faire ? Rien ne l'interdit en tout cas mais tu connais ma
réponse.



Patrick LICAUSI 28/03/2012 10:33


Ah !


Pas faux non plus ça... Bien joué Templier....

Le Templier 28/03/2012 12:36



Ca ne suffira pas à Djamp, il déteste les chevaliers. D'ailleurs il va finir par me revendre son tournoi
à force.



djamp 27/03/2012 18:18


 Là Patrick, je ne sais pas, je pense que c'est à l'interpretation de chacun, notre ami Templier préfere un
siège simple, j'aurai tendance à préferer un siège différent mais c'est vraiment une histoire de gout, il n'y a pas trop de descriptif sur le sujet, comme je trouve qu'Arthur a un trone alors
qu'il ne devrait pas, j'utilise le trone en guise de siège périlleux pour l'aspect pratique mais si j'avais un autre siège et pas de trone, je l'aurai installé donc je n'ai vraiment pas d'avis
tranché sur la question 

Le Templier 28/03/2012 10:05



Tu verras, non pas demain mais plus tard, que les représentations montrent un trone pour Arthur mais pas pour les autres chevaliers. Si le chevalier est pur c'est qu'il n'accepte aucune
distinction, il serait alors vaniteux s'il acceptait de s'assoir sur un tel siège. Il finirait alors aux enfers .